Autisme: les premiers symptômes ne sont pas apparents avant six mois

Voyez également: Autisme: des signes dès 6 mois pourraient permettre un diagnostic précoce

Les premiers signes de l'autisme ne seraient pas apparents avant six mois mais émergeraient graduellement dans la deuxième moitié de la première année, selon une étude publiée dans le Journal of the American Academy of Child & Adolescent Psychiatry.

Sally Ozonoff et ses collègues du Davis MIND Institute de l'Université de Californie ont mené cette étude sur 5 ans.
Ils ont enregistré chaque instance de sourire, babillage et contact visuel durant des examens (1), réalisés aux six mois, jusqu'à l'âge de 3 ans chez 25 enfants à risque élevé (dont un membre de la fratrie avait déjà un diagnostic d'autisme) et 25 enfants à faible risque.

À l'âge de 12 mois, le développement des enfants autistes et normaux avait déjà divergé significativement. Le comportement social intentionnel et communicatif parmi les enfants ayant un développement normal était en augmentation alors qu'il avait diminué de façon importante chez les enfants qui ont reçu un diagnostic d'autisme à l'âge de 3 ans.

La plupart des bébés, indique la chercheuse, semblent relativement normaux à la naissance en termes de leurs capacités sociales mais, à travers un processus de déclin graduel de la réactivité sociale, les symptômes commencent à émerger entre 6 et 12 mois. À 18 mois, la différence était plus importante encore entre les deux groupes.

Voyez également:

Risque plus élevé d'autisme chez les bébés d'un an ne répondant pas à leur nom
DOSSIER: Autisme et troubles envahissants du développement

(1) En utilisant des outils diagnostics courants, notamment le Autism Diagnostic Observation Schedule (ADOS) et le Autism Diagnostic Interview-Revised (ADI-R).

Psychomédia avec source:Science Daily
Tous droits réservés