Autisme: des signes dès 6 mois pourraient permettre un diagnostic précoce

Dès l'âge de six mois, les bébés qui développeront l'autisme présentent des signes qui pourraient éventuellement permettre un diagnostic précoce, montre une étude britannique, publiée dans la revue Current Biology. Un diagnostic ferme n'est actuellement posé que vers l'âge de 2 ans, indiquent les chercheurs.

Mark Johnson du Birkbeck College, University of London et ses collègues ont mené cette étude avec 104 bébés âgés de 6 à 10 mois, dont la moitié présentait un risque plus élevé d'être atteint d'autisme parce qu'ils avaient un frère ou une sœur aîné atteint du trouble.

Les chercheurs ont mesuré l'activité cérébrale des bébés, au moyen de senseurs posés sur la tête, lorsque des visages les regardant directement ou dont le regard les évitaient leur étaient présentés. Des études précédentes ont montré que les enfants autistes ont souvent tendance à ne pas regarder les gens dans les yeux.

Les bébés qui ont par la suite développé l'autisme avaient une activité cérébrale différente en réponse au contact visuel. Le test n'était cependant pas fiable à 100%, précisent-ils, certains bébés qui présentaient cette activité différente n'ayant pas reçu le diagnostic par la suite et vice versa. La méthode devra donc être raffinée, probablement en combinaison avec d'autres facteurs, pour pouvoir être utilisée cliniquement pour assister un diagnostic plus précoce.

À cet âge, il n'y a pas encore de marqueurs comportementaux connus de l'autisme. Des mesures du fonctionnement cérébral peuvent donc être des indicateurs plus sensibles du risque, soulignent les chercheurs.

Une étude publiée en 2010 montrait que des premiers signes de l'autisme n'étaient pas apparents avant six mois mais émergeaient graduellement dans la deuxième moitié de la première année. À l'âge de 12 mois, le développement des enfants autistes et normaux avait déjà divergé significativement.

En mai dernier, des chercheurs californiens ont présenté un test facile et rapide de 24 questions qui aidait au repérage des bébés d'un an susceptibles d'être atteints d'autisme. Des questions étaient, par exemples: Est-ce que votre enfant vous suit du regard? Est-ce qu'il réagit au son, à la voix? À certains mots? Quels gestes fait-il? Reconnaît-il les objets?….

Voyez également:

Psychomédia avec source: Eurekalert. Tous droits réservés.

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Quelques signes sont des signes d'alerte...

il est vrai que en ce qui concerne l'autisme ou les troubles envahissant du développement plus généralement, certains signes sont considérés comme des risques élevés: c'est le cas d'un défaut de contact oculaire ou d'une absence de sourire social.