Botox: l'usage cosmétique peu concerné par la mise en garde de la FDA

L'usage de la toxine botulique (commercialisée sous les marques Botox, Vistabel, Myobloc, Neurobloc ou Dysport) peut avoir des effets dangereux, voire mortels, a alerté vendredi la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine de surveillance du médicament, après avoir analysé des "rapports portant sur des réactions graves" affectant l'appareil respiratoire en particulier.
Aucun patient ayant utilisé du Botox à des fins esthétiques (pour l'effacement des rides) ne figure parmi les victimes recensées, précise toutefois le Dr Russell Katz, qui dirige la division des produits neurologiques de la FDA, tout en appelant à être vigilant et à prendre au sérieux toute apparition de symptômes pouvant faire suite à un traitement anti-rides.

Les cas d'intoxication les plus sérieux se sont produits lors d'injections à des fins thérapeutiques, à des doses beaucoup plus élevées qu'en usage cosmétique, pour traiter des contractions incontrôlables des muscles du cou et des épaules, un strabisme, des battements incontrôlés des paupières et une transpiration excessive sous les bras.

Les réactions mentionnées par la FDA, proches de celles observées avec le botulisme, surviennent lorsque la toxine botulique se répand dans le corps au-delà de l'endroit où elle a été injectée. Elles pourraient être liées à un surdosage.

L'association de consommateurs américaine Public Citizen, fondée par le militant Ralph Nader, avait récemment interpelé la FDA sur la dangerosité du Botox, responsable selon elle de 87 hospitalisations aux États-Unis entre novembre 1997 et décembre 2006, dont 16 décès.

La toxine botulique est à l'origine un poison violent sécrété naturellement par une bactérie (Clostridium botulinum) qui se développe principalement dans les conserves ou les charcuteries avariées.

Les injections de Botox, d'acide hyaluronique et de collagène ont de plus en plus la cote comme traitement anti-âge du visage comparativement aux chirurgies esthétiques plus lourdes avec bistouri.

PsychoMédia avec source:
Le Figaro

Voyez également:

Quels sont les traitements esthétiques médicaux les plus populaires?
Les femmes persistent dans des traitements anti-âge qui ne fonctionnent pas
DOSSIER : Beauté et image corporelle

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Beauté et image corporelle.