Couples: la réponse aux expériences positives liée à la satisfaction conjugale

La façon de répondre à son(sa) partenaire quand quelque chose de bon lui arrive permet de prédire la satisfaction conjugale et, au moins dans le court terme, si un couple va durer, selon une étude la psychologue Shelly Gable de l'Université de Californie à Los Angeles.

Elle a étudié comment des couples partagent les événements positifs de tous les jours. Dans une rétude elle demandait aux couples: Comment croyez-vous que votre conjoint(e) caractériserait vos réponses habituelles à ses bonnes nouvelles? "Les réactions étaient classées en 4 catégories:
Actives-constructives:
- Mon(ma) partenaire réagit habituellement de façon enthousiaste. ("Wow! Quelle bonne nouvelle! Et j'imagine que ce n'est qu'un début!")

- J'ai parfois l'impression qu'il(elle) est encore plus heureux(se) et excité(e) que je ne le suis.
- Il(elle) pose souvent beaucoup de questions et montre un réel intérêt.

Passives-constructives:
- Il(elle) essaie de ne pas en faire un plat mais il(elle) est content(e) pour moi. ("C'est beau!")
- Il(elle) est habituellement silencieusement supportant(e) pour les bonnes choses qui m'arrivent.

Actives-destructives
- Il(elle) trouve souvent des problèmes par rapport aux bonnes choses qui m'arrivent. ("Es-tu sûr(e) que tu peux faire face aux responsabilités supplémentaires?")
- Il(elle) me rappelle que les bonnes choses ont aussi leurs mauvais aspects.

Passives-destructives
- J'ai parfois l'impression qu'il(elle) ne s'en soucie pas beaucoup. ("Ah oui. As-tu vu la météo pour demain?")
- Il(elle) ne fait pas tellement attention à moi.
- Il(elle) semble souvent inintéressé(e)" (1)

La première de ces réactions "capitalise" les bonne situations, considère l'auteur, c'est-à-dire amplifie le plaisir de ces situations et contribue à une spirale d'émotions positives." Selon elle, capitaliser ainsi serait la clé pour des relations solides.

Ses recherches montrent que les couples qui rapportent des réactions actives-constructives sont plus amoureux, sont plus engagés et rapportent une plus grande satisfaction par rapport à leur relation autant au moment de la mesure que plus tard.

"Une réponse passive occasionnelle n'est pas la fin du monde", précise l'auteur. "C'est un problème quand ce type de réponse est chronique. "Si le partenaire ne répond pas activement et constructivement, la personne qui essaie de communiquer au sujet de ce qui lui arrive se sent immédiatement moins positive et sent moins d'intimité. Elle se sent moins comprise et sent que son(sa) partenaire ne prend pas tellement soin d'elle." (2)

La réponse aux événements positifs est aussi importante évidemment pour les relations familiales et amicales.

Voyez également:

Beaucoup de positif est nécessaire pour compenser le négatif dans les relations
Des exercices simples aident à augmenter le bonheur et diminuer la dépression
Miser sur ses points forts pour être plus heureux
DOSSIER Psychomédia: Couple et sexualité

Psychomédia avec sources: Authentichappiness, Findarticles