Traitement du syndrome prémenstruel: compléments alimentaires et phytothérapie

Le calcium et la vitamine B6 efficaces pour le syndrome prémenstruel

Des chercheurs de l'Université Leeds (Angleterre) ont analysé les études publiées sur l'efficacité de compléments alimentaires et de produits de phytothérapie pour le soulagement des symptômes du syndrome prémenstruel. Ils ont retenu 26 recherches dans lesquelles le produit à l'étude était comparé à un placebo (produit inactif). Dans ce type d'étude les participants ne savent pas s'ils prennent le produit ou le placebo.

Les produits testés étaient les compléments de calcium, de vitamine B6 (ou pyridoxine) et de magnésium ainsi que des préparations de plantes: l'huile de primevère (ou huile d'onagre), le gattilier (vitex agnus castus), le millepertuis (hypericum perforatum) et le ginkgo biloba.
Le calcium et la vitamine B6 (ou pyridoxine) s'avéraient efficaces pour diminuer les sautes d'humeur, les douleurs aux seins et autres symptômes prémenstruels.

Plus de 1000 femmes ont participé aux études sur le calcium. Elles prenaient entre 750 mg et 1200 mg deux fois par jour durant au moins trois cycles menstruels.

Pour ce qui est de la vitamine B6 (pyridoxine), plus de 1600 femmes ont participé aux essais. Des doses quotidiennes de 50 mg à 100 mg étaient efficaces pour soulager les symptômes.

Pour ces deux traitements, les compléments devaient être pris tout au cours du mois et non pas seulement à l'approche des règles.

Des recherches ont étudié les effets secondaires de la consommation régulière de ces produits. La vitamine B6 peut parfois causer une condition appelée neuropathie périphérique qui cause une douleur dans les jambes. Il n'y avait pas d'effets secondaires rapportés pour les suppléments de calcium.

Les essais testant le magnésium et l'huile d'onagre (ou huile de primevère) donnaient des résultats contradictoires.

Dans l'ensemble, des recherches plus poussées et plus fiables sont nécessaires pour tirer des conclusions sur l'efficacité du ginkgo biloba, du vitex agnus castus et du millepertuis.

Cette analyse a été publiée dans le Journal of Reproductive and Infant Psychology en 2006. Les auteurs sont Sarah Canning, Mitch Waterman et Louise Dye.

Illustration: Fleurs de gattilier


PsychoMédia avec source:
The Informed Health Online

Voyez également:

Qu'est-ce que le syndrome prémenstruel (SPM)?
Une alimentation riche en calcium et vitamine D pourrait réduire le SPM
Une faible dose d'antidépresseur est efficace pour le syndrome prémenstruel
Pilule contraceptive efficace pour traiter le SPM
DOSSIER : Cycle hormonal et états psychologiques

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être.