La ''meth'' est la drogue la plus répandue après le cannabis

La méthamphétamine, ou "meth", est désormais la drogue plus répandue dans le monde après le cannabis, ont mentionné différents experts à l'ouverture d'une conférence internationale sur la montée de cette drogue (la "Global Methamphetamine Conference") se tenant les 15 et 16 septembre à Prague.

Surnommée "crystal" aux Etats-Unis, "Vint" à Moscou et Kiev et "Pervitin" à Prague et Bratislava, cette drogue de synthèse qui se fume ou s'injecte, supplante désormais l'héroïne et la cocaïne dans de nombreux pays.
L'usage de cette drogue a augmenté plus que tout autre type de drogue au niveau mondial, a résumé Louisa Deghenardt, du centre australien de recherche sur les drogues et l'alcool. Les usagers sont plus jeunes que ceux des opiacés, ce qui requiert une stratégie différente pour les cibler, a-t-elle précisé.

La "meth" est d'autant plus répandue que sa production "ne repose pas sur une plante", mais sur des produits chimiques faciles à trouver, ce qui permet le développement de "laboratoires de cuisine", a souligné le ministre tchèque de l'Intérieur, Ivan Langer, en précisant que le problème était particulièrement aigu en République tchèque.

La simplicité de sa fabrication avec des produits courants et des équipements improvisés, et ne requiérant aucune éducation ou formation particulière, est la raison principale de son expansion rapide dans le monde", ont également expliqué des experts de l'agence américaine de lutte contre la drogue, la DEA.

Robert Pennal, directeur du groupe de travail ayant organisé la conférence, mentionne par ailleurs que la production a évolué vers des mégalaboratoires, notamment en Asie.

La méthamphétamine est une drogue appartenant à la catégorie des stimulants et ayant un haut potentiel de dépendance.

PsychoMédia avec sources:
Romandie.com
Fresno Bee

Voyez également:

Qu'est-ce que la méthamphétamine?
La meth et l'ecstasy causent des dommages similaires à des blessures au cerveau
DOSSIER: Addiction et toxicomanie