L'ecstasy et la meth causent des dommages similaires à des blessures au cerveau

L'ecstasy et les traumatismes au cerveau déclenchent une même réaction chimique en chaîne dans le cerveau, conduisant à la mort de cellules, la perte de mémoire et des dommages potentiellement irréversibles, selon des résultats de recherche présentés au congrès de la Société pour les neurosciences.

"Consommer de l'ecstasy
et d'autres formes de méthamphétamine est comme s'infliger des blessures au cerveau", dit Firas Kobeissy, co-auteur.

Les chercheurs Mark Gold, Kevin Wang et Firas Kobeissy, de l'Université de Floride, ont comparé ce qui se produit dans le cerveau de rats ayant reçu de grandes doses de méthamphétamine ou ayant subi des blessures suite à un traumatisme du cerveau.

La méthamphétamine déclenche une chaîne d'événements qui endommage les cellules du cerveau et amène possiblement leur mort. Elle amène également une inflammation du cerveau qui peut être mortelle.

Les chercheurs ont utilisé de nouvelles méthodes d'analyse des protéines pour comprendre comment l'abus de ces drogues modifie le cerveau.

Se penchant spécifiquement sur les protéines du cortex, ils ont observé qu'environ 12% des protéines de cette région présentent les mêmes types de changement après la consommation de méthamphétamine qu'après une blessure par traumatisme.

"Les gens pensent souvent que les effets des drogues se prêtant à l'abus se dissipent dans l'organisme de la même façon que la plupart des médicaments le font, mais ce n'est pas le cas", dit Gold.

"Ces résultats et ceux d'autres recherches montrent que les changements qui surviennent dans le cerveau ne semblent pas avoir tendance à être réversibles. Des recherches sont nécessaires pour déterminer si et quand ces changements se résorbent", dit-il.

Des chercheurs planifient des études afin de vérifier si les cellules souches pourraient être utilisées pour réparer les dommages au cerveau reliés aux drogues.

Voyez également:

Qu'est-ce que la méthamphétamine?
C'est de l'ecstasy? Oubliez ça (Ecstasy et mémoire)
L'ecstasy peut endommager le cerveau dès les premières prises
DOSSIER: Toxicomanies

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Toxicomanies.