Traiter la dépression de la mère traite souvent celle des enfants

"Traiter une mère déprimée pourrait aider à prévenir la dépression et l'anxiété chez son enfant, selon une nouvelle étude américaine publiée mercredi dans le Journal de l'Association médicale américaine (JAMA).

(...) Selon les résultats de cette étude, les enfants dont les mères avaient guéri de leur dépression à l'issue de trois mois de traitement présentaient moins de symptômes de dépression, d'anxiété, ou encore de troubles du comportement que ceux dont les mères étaient encore souffrantes.
(...) L'étude, financée par les instituts nationaux de la santé mentale, a porté sur 114 femmes déprimées dont l'état a été évalué après trois mois de traitement. Parmi les 114 enfants participants, tous âgés de 11 à 12 ans en moyenne, 68 ne présentaient aucun symptôme psychiatrique au début du traitement de leur mère. Au total: 38 femmes ont obtenu une rémission complète de leur maladie pendant le traitement, notamment avec l'anti-dépresseur celexa.

Parmi les enfants présentant des problèmes psychiatriques, 33% connaissaient une rémission si leur mère était elle aussi soulagée, contre 12% seulement lorsque le traitement avait échoué chez la mère. Parmi les enfants indemnes de problèmes psychiatriques au début de l'étude, ceux dont la mère était guérie restaient en bonne santé. En revanche, 17% de ceux dont la mère restait déprimée présentaient des troubles psychiatriques à la fin de l'étude.

Selon Weissman, des résultats similaires pourraient être trouvés avec différents traitements médicamenteux ou psychothérapiques, voire même dans l'hypothèse de pères dépressifs. Le docteur Peter Robbins, psychiatre à Fairfax (Virginie), a fait le même constat dans sa pratique pédiatrique et pas seulement pour ce qui est de la dépression. Un exemple: des enfants hyperactifs ont souvent des parents présentant la même hyperactivité. Et soigner le parent entraîne souvent une amélioration chez l'enfant. Pour lui, cette étude souligne donc bien le fait que "prendre soin des enfants signifie prendre soin de toute la famille".

PsychoMédia avec source: Nouvel Observateur

Voyez également:

En dépression, comment s'aider et se soigner?
DOSSIER : Dépression
DOSSIER : Antidépresseurs

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Dépression et Relations familiales