Fumer augmenterait le risque de dépression

Des études précédentes ont montré un lien entre le tabagisme et la dépression majeure. Le sens de cette relation (lequel cause l'autre) n'est toutefois pas déterminé. Une récente étude, publiée dans le British Journal of Psychiatry, suggère que le tabagisme augmenterait le risque de dépression

David M. Fergusson de l'Université d'Otago (Nouvelle Zélande) et ses collègues ont mené cette étude avec plus de 1000 personnes dont le tabagisme et les symptômes de dépression étaient évalués aux âges de 18, 21 et 25 ans.
Les participants qui étaient dépendants de la nicotine étaient plus que 2 fois plus susceptibles de présenter des symptômes de dépression. Une technique statistique montrait que le tabagisme augmentait le risque de développer les symptômes de dépression, plutôt que l'inverse. Cette étude ne prouve toutefois pas une telle relation causale, précise le chercheur. Ces résultats doivent être considérés comme suggestifs plutôt que définitifs.

Voyez également:

Beaucoup plus de dépression chez les fumeurs
Le tabagisme associé à un risque plus élevé de dépression
FAITES LE TEST : Quelle est la sévérité de votre dépression?

Psychomédia avec source: Bristish Journal Of Psychiatry, PsychCentral
Tous droits réservés