Ce test, l'Inventaire rapide de symptomatologie dépressive, publié par le psychiatre John Rush et ses collègues (1), évalue la présence et la sévérité de la dépression dite caractérisée ou majeure (auparavant souvent appelée dépression nerveuse).

Notez que le terme majeur n'est pas utilisé pour préciser la gravité, une dépression majeure pouvant être légère, modérée ou sévère.

La dépression, au sens médical (ou clinique), est différente d'une simple déprime, d'un sentiment de tristesse ou de symptômes dépressifs isolés ou transitoires.

Le test mesure les symptômes qui correspondent aux critères diagnostiques définis par le DSM-IV (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) (2). Ces critères sont largement utilisés internationalement. Ils sont notamment repris en France par la Haute autorité de santé (HAS) et l'Assurance Maladie.

Une déprime ? Voyez, avec ce test de 16 questions, si vos symptômes correspondent aux critères diagnostiques d'une dépression et si oui, quelle est la sévérité de celle-ci. Ce test est réputé sensible à l'évolution (notamment suite à un traitement par antidépresseur et/ou par psychothérapie). Il pourrait être intéressant de prendre vos résultats en note et de revenir le passer dans quelque temps.

FAITES LE TEST (gratuit, sans inscription)

Quelques conditions (autres que les symptômes dépressifs comme tels) et diagnostics alternatifs sont considérés lors du diagnostic de la dépression. Ainsi, ce test n'est pas fourni dans un but diagnostique mais informatif. Il ne peut remplacer la consultation d'un professionnel de la santé.

(1) Quick Inventory of Depressive Symptomatology (QIDS), 1991.

(2) DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ("Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders"), publié par l'American Psychiatric Association. Les critères du DSM-5 sont demeurés sensiblement les mêmes.

Psychomédia
Tous droits réservés