Les oméga-3 testés pour le traitement de la dépression

Les compléments d'oméga-3 de type EPA ont une modeste efficacité pour le traitement de la dépression majeure non accompagnée de troubles anxieux selon une étude canadienne publiée dans le Journal of Clinical Psychiatry.

François Lespérance et ses collègues des universités de Montréal, McGill, Laval, et Queen's (Ontario) ont mené cette étude avec 432 personnes souffrant de dépression majeure, modérée à sévère. Elles étaient assignées au hasard à prendre 1,050 mg d'oméga-3 AEP et 150 mg d'oméga-3 ADH (des types d'oméga-3 provenant de poissons et non de sources végétales) par jour pendant 8 semaines ou un placebo d'apparence similaire.
Les suppléments n'étaient pas efficaces pour l'ensemble des participants mais seulement pour ceux dont la dépression n'était pas accompagnée d'un trouble anxieux (tel que les troubles d'anxiété généralisée, panique, obsessionnel-compulsif, agoraphobie, phobie sociale, stress post-traumatique, ...). Pour ces derniers, l'efficacité était comparable à celle des antidépresseurs (laquelle est plutôt modeste ont montré des études récentes).

Une étude publiée en 2008 dans l'American Journal of Psychiatry montrait aussi une efficacité réduite des antidépresseurs pour la dépression accompagnée d'anxiété cliniquement significative.

Les études à date sur les oméga-3 pour le traitement ou la prévention de la dépression ont donné des résultats contradictoires.

La présente étude était financée à 70% par la société française Isodis Natura qui produit les compléments d'oméga-3 utilisés.

Voyez également:

Les oméga-3 augmentent-ils l'efficacité d'un antidépresseur?
Oméga-3 AAL, AEP et ADH, leurs sources, l'apport recommandé
PCB dans plusieurs marques de compléments d'huile de poisson
DOSSIER Psychomédia : Dépression et alimentation

Psychomédia avec sources:
CNW (communiqué de presse du Centre hospitalier de l'Université de Montréal), The Gazette