Dépression: quelle est l'efficacité du complément S-adénosyl-L-méthionine (SAMe)?

Le complément alimentaire S-adénosyl-L-méthionine (SAMe) serait efficace pour certaines personnes atteintes de dépression majeure pour qui les antidépresseurs n'apportent pas d'amélioration, selon une étude publiée dans l'American Journal of Psychiatry. La S-adénosyl-L-méthionine (SAMe) est une molécule qui se trouve naturellement dans les cellules de l'organisme. Précurseur de nombreux acides aminés, elle contribue notamment à la synthèse de neurotransmetteurs.

George Papakostas de l'Université Harvard et ses collègues ont mené cette étude, financée par le National Institute of Mental Health, avec 73 personnes souffrant de dépression majeure dont les symptômes n'avaient pas été améliorés par des antidépresseurs.
Elles étaient assignées au hasard à prendre 800 mg de SAMe deux fois par jour ou un placebo pendant six semaines tout en continuant à prendre leur antidépresseur.

La dépression était évaluée au moyen de l'échelle de dépression de Hamilton.

Les participants prenant le complément ont été plus nombreux à voir une amélioration de leurs symptômes que ceux qui prenaient le placebo (36,1 % comparativement à 17,6 %). Leur taux de rémission était de 25,8 % comparativement à 11,7 %.

Six personnes devaient être traitées pour que l'une d'elles connaisse une amélioration de ses symptômes et sept devaient être traitées pour une rémission.

Des études précédentes, indique un éditorial accompagnant l'article, ont montré de faibles niveaux de SAMe dans le liquide céphalo-rachidien de personnes souffrant de dépression majeure sévère et une corrélation entre l'augmentation de ces niveaux et l'amélioration de la dépression. Les études portant sur l'utilisation la S-adénosyl-L-méthionine en monothérapie ont toutefois donné des résultats contradictoires.

Alors que le SAMe a été étudié depuis plus de 30 ans, mentionne aussi l'éditorial, la plupart des études sur son utilisation pour la dépression majeure ont porté sur des traitements à court terme et les données sur la sécurité à long terme sont limitées. Par ailleurs le complément peut induire un épisode de manie chez les personnes souffrant de trouble bipolaire.

Voyez également:

Millepertuis, compléments, luminothérapie et autres sont-ils efficaces pour le traitement de la dépression?
Les oméga-3 testés pour le traitement de la dépression
DOSSIER Psychomédia : Dépression et alimentation

Psychomédia avec source:
American Journal of Psychiatry
Tous droits réservés