Stimulation magnétique transcrânienne contre la dépression: l'efficacité à long terme testée

Voyez également: La stimulation magnétique transcrânienne pour le traitement de la dépression en France

La stimulation magnétique transcrânienne (SMT) pourrait être un traitement efficace à long terme pour le traitement de la dépression majeure, selon une étude publiée dans la revue Brain Stimulation.

La SMT délivre des pulsations magnétiques vers le cortex gauche préfrontal afin de stimuler les cellules nerveuses de cette région liée à la dépression, indiquent les chercheurs. Ces impulsions sont d'une intensité similaire au champ magnétique produit lors d'une imagerie par résonance magnétique (IRM).
Philip G. Janicak de l'Université Rush et ses collègues ont mené cette étude avec 301 personnes souffrant de dépression majeure. Elles ont été assignées au hasard à recevoir un traitement de stimulation magnétique ou un traitement simulé pendant 6 semaines. Pour celles qui ont vu des améliorations, les traitements actif et simulé ont ensuite été arrêtés progressivement pendant 3 semaines et elles ont débuté un traitement par antidépresseurs. Elles étaient ensuite suivies pendant 24 semaines.

Les résultats montrent que la SMT est une option de traitement viable pour les personnes atteintes de dépression majeure qui ne réponden pas aux médicaments antidépresseurs, dit Janicak. Après une première réponse à la SMT, un traitement par antidépresseur maintenait le bénéfice pour la majorité des patients durant une période de six mois, résume-t-il.

Un article du Scientific American paru le 30 août indiquait qu'aux États-Unis, la SMT pour le traitement de la dépression majeure sévère est désormais offerte en pratique privée à travers le pays. Mais que la technologie soulève des préoccupations concernant un effet secondaire très rare mais sérieux : des crises épileptiques de type grand mal qui déclenchent une perte de conscience et de violentes contractions musculaires.

Voyez également:

Dépression majeure: nouvelles directives de l'American Psychiatric Association (APA) pour le traitement
Qu'est-ce que la dépression majeure?
DOSSIER Psychomédia : Dépression

Psychomédia avec sources:
Science Daily, Scientific American
Tous droits réservés