Actos et Competact retirés: quelles sont les autres classes d'antidiabétiques?

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a annoncé le 9 juin la suspension des médicaments antidiabétiques, Actos et Competact, du laboratoire japonais Takeda, qui contiennent l'ingrédient actif pioglitazone, en raison d'un risque accru de cancer de la vessie. La suspension prendra effet le 11 juillet 2011. L'agence était critiquée de part et d'autres pour ne pas avoir retiré ces médicaments plus tôt.

Actos et Competact font partie de la même classe (celle des glitazones ou thiazolidinediones) que la rosiglitazone (Avandia, Avandamet, Avaglim) qui a été retirée du marché européen en septembre 2010 en raison de risques cardiovasculaires importants. Cette classe diminue la glycémie en améliorant la sensibilité des muscles et des tissus adipeux à l'insuline. La pioglitazone était indiquée en deuxième intention, après échec ou intolérance à la metformine. À ce jour, environ 230 000 personnes sont traitées avec ce médicament en France.

PLusieurs autres classes de médicaments sont utilisées pour le traitement du diabète de type 2. Elles présentent différents modes d'action:

  • l'amélioration de la sensibilité des cellules des muscles et du foie à l’insuline (favorisant leur utilisation du sucre);

    Se trouvent dans cette catégorie: la metformine (famille des biguanides) et les glitazones (à laquelle appartiennent Actos et Competact).

  • la stimulation de la production d’insuline ou de l'apport de celle-ci;
  • la diminution de l’absorption des sucres par l’intestin.

Voyez également:

Afssaps
Tous droits réservés