Quels sont les troubles de l'humeur (ou troubles affectifs)? (Selon le DSM-IV)

Les troubles de l'humeur (aussi appelés troubles affectifs ou troubles thymiques) sont des troubles dont la caractéristique principale est une perturbation de l'humeur. Ils sont divisés en troubles dépressifs, troubles bipolaires et deux troubles fondés sur une étiologie (cause): le trouble de l'humeur dû à une affection médicale générale et le trouble de l'humeur induit par une substance.

Les troubles dépressifs

Les troubles dépressifs incluent le trouble dépressif majeur (ou dépression majeure, qui peut être légère, modérée ou sévère), le trouble dysthymique (ou dysthymie) et le trouble dépressif non spécifié.
La dépression majeure consiste en un ou plusieurs épisodes dépressifs dit majeurs qui tranchent avec le fonctionnement habituel de la personne, alors que la dysthymie est caractérisée par des symptômes dépressifs chroniques, moins sévères mais persistant pendant au moins deux ans.

Le diagnostic de trouble dépressif non spécifié est utilisé pour les troubles à caractère dépressif qui ne répondent pas aux critères de dépression majeure, de dysthymie, de trouble de l'adaptation avec humeur dépressive ou trouble de l'adaptation avec humeur mixte anxieuse et dépressive (ou lorsque l'information est insuffisante pour mieux préciser le diagnostic)

Voyez:
Quels sont les diagnostics de dépression?
DOSSIER : La dépression et ses traitements
DOSSIER : Antidépresseurs

Les troubles bipolaires

Les troubles bipolaires incluent le trouble bipolaire de type I, le trouble bipolaire de type II, la cyclothymie et le trouble bipolaire non spécifié.

Le trouble bipolaire de type I est caractérisé par la survenue d'un ou plusieurs épisodes maniaques ou mixtes (présence simultanée des symptômes de manie et de dépression). Il n'y a pas nécessairement d'épisode dépressif majeur bien que cela soit habituellement le cas.

Le trouble bipolaire de type II est caractérisé par la survenue d'un ou plusieurs épisodes dépressifs majeurs accompagnés d'au moins un épisode hypomaniaque (ne rencontrant pas tous les critères d'un épisode maniaque et n'entraînant pas une altération marquée du fonctionnement). Il n'y a pas d'épisode maniaque ou mixte.

Le trouble cyclothymique est caractérisé par une alternance pendant au moins deux ans de nombreux épisodes hypomaniaques et dépressifs ne rencontrant pas tous les critères d'une dépression majeure.

Voyez:
Qu'est-ce que les troubles bipolaire et cyclothymique?
DOSSIER : Trouble bipolaire et ses traitements
DOSSIER : Trouble bipolaire et médicaments

Le trouble de l'humeur dû à une affection médicale générale

Le trouble de l'humeur dû à une affection médicale générale désigne une perturbation de l'humeur jugée comme étant la conséquence physiologique directe d'une affection médicale générale. La perturbation peut impliquer une humeur dépressive, une diminution marquée de l'intérêt ou du plaisir, ou bien une élévation de l'humeur, une humeur expansive ou irritable.

Différentes affections médicales peuvent entraîner une perturbation de l'humeur, notamment des affections neurologiques dégénératives (ex. maladie de Parkinson, maladie de Huntington), des maladies cérébro-vasculaires, des affections métaboliques (ex. carence en vitamine B12), des affections endocriniennes (ex. hyper ou hypo thyroïdie), des affections auto-immunes (ex. lupus érythémateux aigu disséminé), des infections virales ou autres (ex hépatite, mononucléose, VIH) et certaines cancers.

Le trouble de l'humeur induit par une substance

Le trouble de l'humeur induit par une substance est caractérisé par une modification marquée et persistante de l'humeur jugée comme étant la conséquence physiologique directe d'une substance donnant lieu à abus, d'un médicament, d'un autre traitement somatique de l'état dépressif ou de l'exposition à un toxique. La perturbation peut impliquer une humeur dépressive, une diminution marquée de l'intérêt ou du plaisir, ou bien une élévation de l'humeur, une humeur expansive ou irritable.

Ce trouble survient en situation d'intoxication ou de sevrage. Le syndrome de sevrage peut parfois survenir tardivement, les symptômes thymiques pouvant débuter jusqu'à 4 semaines après l'arrêt de la prise de substance.

Voyez également:

Quels sont les troubles anxieux?
Quels sont les troubles de la personnalité?
Quels sont les diagnostics en santé mentale?

(1) DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ("Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders"), publié par l'American Psychiatric Association.