(Mise à jour septembre 2014)

Deux formes de dépression sont définies par le DSM-IV (1) : la dépression majeure et la dysthymie. Le diagnostic de trouble de l'adaptation est aussi souvent posé en présence d'humeur dépressive.

La dépression majeure

La dépression majeure consiste en un ou plusieurs épisodes dépressifs qui tranchent avec le fonctionnement habituel de la personne.

Voyez : Symptômes et critères diagnostiques de la dépression majeure

La dépression saisonnière est un épisode de dépression majeure dont la principale caractéristique est de survenir durant la même période à chaque année ou un épisode de dépression faisant partie du trouble bipolaire (maniaco-dépression). Dans ce dernier cas, il y a souvent présence de symptômes hypomaniaques pendant l'été.

Le diagnostic de trouble bipolaire est porté en cas d'épisode de dépression majeure lorsqu'il y a déjà eu un ou des épisodes maniaques ou hypomaniaques.

La dysthymie

La dysthymie est caractérisée par des symptômes dépressifs moins sévères mais chroniques.

Voyez : Symptômes et critères diagnostiques de la dysthymie

Le trouble de l'adaptation avec humeur dépressive

Le diagnostic de trouble de l'adaptation avec humeur dépressive est posé lorsqu'un état dépressif survient en réaction à une situation stressante et que tous les critères de la dépression majeure ne sont pas rencontrés.

Le trouble dépressif non spécifié

Un diagnostic de trouble dépressif non spécifié est utilisé pour les troubles à caractère dépressif qui ne répondent pas aux critères de dépression majeure, de dysthymie et du trouble de l'adaptation ou lorsque l'information est insuffisante pour mieux préciser le diagnostic).

(1) DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ("Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders"), publié par l'American Psychiatric Association. Ces critères sont adoptés internationalement. Ils sont notamment repris par la Haute autorité de santé (HAS) et l'Assurance Maladie en France.

Dans le DSM-5, publié en mai 2013, le trouble dépressif majeur présente peu de différences avec la dépression majeure du DSM-IV alors que la dysthymie est incluse, avec la dépression majeure chronique, dans le trouble dépressif persistant. (Voyez : Les troubles dépressifs dans le DSM-5 : différences avec le DSM-IV.)

Voyez également :