La thyroïdite auto-immune prédispose-t-elle à la fibromyalgie?

La thyroïdite de Hashimoto, une thyroïdite chronique auto-immune, pourrait prédisposer au développement de la fibromyalgie, selon une étude publiée dans le numéro de novembre de la revue Rheumatology International.

L'équipe de chercheurs avait observé, dans une précédente étude publiée dans la revue Clinical Rheumatology, que la présence de la maladie thyroïdienne auto-immune aggravait les symptômes de la fibromyalgie.
La présente étude visait à déterminer s'il existe une prédisposition au développement de la fibromyalgie chez les personnes atteintes de thyroïdite de Hashimoto avec ou sans hypothyroïdie infraclinique (1) et chez les personnes ayant une hypothyroïdie infraclinique seulement.

L. Bazzichi et ses collègues ont mené cette étude avec 52 personnes, dont 39 atteintes d'une thyroïdite de Hashimoto avec ou sans hypothyroïdie infraclinique, 13 d'une hypothyroïdie infraclinique seulement, 25 de fibromyalgie et 25 personnes en santé.

31% des personnes atteintes de thyroïdite de Hashimoto (avec ou sans hypothyroïdie infraclinique: 33% et 28% respectivement) souffraient de fibromyalgie et aucune de celles ayant une hypothyroïdie infraclinique seulement.

Ces résultats suggèrent un rôle hypothétique de l'auto-immunité thyroïdienne dans le développement de la fibromyalgie chez certaines personnes.

(1) Ne présentant pas suffisamment de symptômes pour un diagnostic d'hypothyroïdie.

Voyez également:

Les médicaments pour le traitement de la fibromyalgie (état des lieux de la HAS, France)
Trois thérapies psychologiques testées pour la fibromyalgie
DOSSIER Psychomédia : Fibromyalgie

Psychomédia avec source: ProHealth
Tous droits réservés