Les jeunes conducteurs souffrant d'hyperactivité sont problématiques au volant

Les conducteurs adolescents qui ont un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) sont impulsifs, facilement distraits et maladroits; ils ont de la difficulté à porter attention à la route et se fâchent facilement, explique Russell Barkley, professeur de psychiatrie à l'Université de Caroline du Sud et expert reconnu de la conduite automobile chez les jeunes ayant le TDAH.
La vitesse, considère-t-il, est le problème principal. "En général, les gens avec le TDAH font de la vitesse quatre fois plus souvent que les autres", dit-il.

Ses recherches montrent que les jeunes qui ont le TDAH sont deux ou trois fois plus susceptibles d'avoir un accident d'auto, trois fois plus susceptibles de voir leur permis révoqué dans les cinq ou huit premières années et cinq fois plus susceptibles d'avoir une contravention pour stationnement. Dans ces trois cas, il pointe l'impulsivité et l'impatience qui sont fréquentes chez eux.

Il respecte, dit-il, que des parents refusent la médication pour leurs enfants mais il croit que celle-ci est plus efficace que tout autre traitement.

Il met également en garde sur le fait que les gens avec le TDAH sont plus sensibles aux effets de l'alcool et qu'ils sont incapables de conduire après avoir bu.

Il conseille fortement aux jeunes de mettre de côté les téléphones portables, lecteurs MP3 et autres articles qui pourraient les distraire en conduisant.

Il recommande aux parents de mettre des règles claires concernant l'utilisation de l'auto et de suivre de près les allées et venues de leurs jeunes avec l'auto.

Il recommande aussi que les adolescents avec ce trouble demeurent apprentis plus longtemps et attendent d'avoir plus d'expérience au volant avant d'obtenir leur permis.

PsychoMédia avec source:
CNN

Voyez également:

Jeunes conducteurs avec DAH: risques et médicaments
Les enfants avec le TDAH plus susceptibles d'abuser d'alcool à l'adolescence
Adolescents conducteurs : Beaucoup de comportements non sécuritaires
DOSSIER: Trouble déficit d'attention et hyperactivité