Hyperactivité: les espaces verts aident à réduire les symptômes

Une marche dans la nature améliore la capacité de concentration des enfants ayant un trouble déficitaire de l'attention et hyperactivité (TDAH) selon une recherche parue dans le Journal of Attention Disorders.

Andrea Faber Taylor et Frances E. Kuo de l'Université de l'Illinois ont montré que les enfants hyperactifs se concentraient mieux, selon des tests d'attention, après une marche de 20 minutes dans un parc qu'après une marche en ville ou dans le voisinage.
L'environnement physique a un impact sur l'état des enfants, affirment les chercheurs. Ils ont comparé l'effet obtenu dans leur étude avec celui obtenu dans une étude récente sur la médication.

"Nous avons été surpris de constater que l'exposition à la nature avait des effets de même ampleur et même supérieurs à une dose de médicaments. Il reste à vérifier combien de temps durent les effets de la dose de nature", dit Faber Taylor.

Certaines recherches précédentes ont suggéré que les enfants ayant régulièrement l'occasion de jouer dans des espaces verts avaient des symptômes plus légers que les autres, ce qui pourrait indiquer un effet persistant, dit Kuo.

Pour les parents, il s'agit d'une stratégie qu'il vaut la peine d'essayer, disent les chercheurs. Amener l'enfant au parc du voisinage, ou simplement sortir jouer dehors si l'environnement est propice, lorsque les symptômes sont exacerbés ou comme routine régulière peut être une solution simple et peu coûteuse d'améliorer la vie de l'enfant et celle de la famille (par exemple, faciliter la séance de devoirs).

Voyez également:

Hyperactivité (TDAH): la psychothérapie avant les médicaments, selon une étude
FAITES LE TEST : Votre enfant peut-il être atteint du TDAH?

Psychomédia avec source: Science Daily
Tous droits réservés