Chirurgie esthétique du nez et troubles de la personnalité

Une recherche suggère que plusieurs personnes demandant une chirurgie plastique du nez présentent des "anomalies de la personnalité" telles que l'obsession, l'hypocondrie et une tendance à faire de fausses affirmations qui les avantagent par rapport aux autres.

Les auteurs ont utilisé le test très connu Minnesota Multiphasic Personality Inventory (MMPI)
pour évaluer les personnalités de 66 candidats à une rhinoplastie afin de vérifier les liens avec la satisfaction par rapport aux résultats de la chirurgie.

Aucun des candidats n'a obtenu des résultats de "normalité" au test, comparativement à 40% d'un groupe de comparaison.

Selon le test, 23% obtenaient des résultats correspondant à des traits d'obsession, 20% à l'hypocondrie, 20% aux fausses affirmations avantageuses et 12% à la tendance à faire de fausses affirmations présentant leur situation comme pire que la réalité.

Les personnes qui s'avéraient déprimées et ayant une tendance aux fausses affirmations les avantageant démontraient le plus de satisfaction par rapport aux résultats de la chirurgie.

Celles qui avaient les plus bas taux de satisfaction étaient celles qui s'avéraient obsessionnelles (c'est-à-dire ayant une tendance aux doutes excessifs, aux obsessions et aux peurs irrationnelles) et antisociales.

Les auteurs de la recherche croient que les résultats de cette recherche contribuent à indiquer quels sont les traits de personnalité qui seraient des contre-indications pour une rhinoplastie esthétique.

Source: Otolaryngology – Head and Neck Surgery

Voyez également:

Implants mammaires: amélioration de l'estime de soi et de la sexualité ?
Plus de suicide chez les femmes ayant des implants mammaires
Beauté physique : des traits autres que physiques influencent la perception
DOSSIER Beauté et image corporelle

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Beauté et image corporelle