Maladie d'Alzheimer: de nouveaux gènes aident à comprendre la maladie

Des chercheurs européens et américains, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature Genetics, ont identifié 5 nouveaux gènes impliqués dans la maladie d'Alzheimer, portant à 10 le nombre connu.

Deux consortiums ont travaillé séparément et ont ensuite mis leur travail en commun pour confirmer leurs données.

Un consortium européen coordonné par une équipe française (Pr Philippe Amouyel, Inserm-Institut Pasteur de Lille) et une équipe britannique (Université de Cardiff) ont analysé les génomes de 59 176 personnes, dont 19 870 atteintes d’Alzheimer.

  • Ces équipes avaient déjà découvert en septembre 2009, trois des 5 gènes déjà connus.

Un consortium américain a également identifié quatre de ces gènes dans une population de plus de 11 000 personnes atteintes de la maladie comparées à un nombre équivalent de personnes saines.

Ces travaux devraient permettre d'élargir les pistes de recherche sur les causes de la maladie. Par exemple, beaucoup d'attention a été portée sur les traitements qui ciblent la production de plaques amyloïdes, explique Bill Thies de l'Alzheimer's Association américaine. Mais les nouvelles découvertes génétiques concernent d'autres pistes qui méritent d'être étudiées, dont une qui confirme une théorie précédente portant sur le métabolisme du cholestérol. Un autre thème est «l'immunité innée" et l'inflammation.

Les chercheurs européens et américains se sont réunis à Paris en novembre dernier, pour créer un consortium international IGAP (International Genomics Alzheimer Project) soutenu par la Fondation Plan Alzheimer française et l’Alzheimer Association américaine. La création de l’IGAP permet notamment de rassembler une base de données partagée par l’ensemble des chercheurs.

Voyez également:

Ouest-France, Inserm, CNN
Tous droits réservés