Traitement de l'Alzheimer: faute d'efficacité, les médicaments ne sont plus recommandés (HAS, France)

La Haute Autorité de santé (HAS) a publié le 16 décembre une nouvelle "recommandation de bonne pratique" pour le diagnostic et la prise en charge de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées (qui incluent la démence vasculaire, la démence à corps de Lewy, la démence associée à une maladie de Parkinson et la dégénérescence lobaire fronto-temporale).

La HAS avait retiré en mai dernier sa recommandation précédente datant de 2008 à la suite de sa mise en cause sur des questions de conflits d'intérêts.

La recommandation retirée prônait le recours aux médicaments malgré un rapport efficacité/effets indésirables jugé "modeste", "compte tenu de la gravité de la maladie d'Alzheimer et du possible rôle structurant du médicament dans la prise en charge globale de la maladie"!, une position qui a dû faire la fortune des laboratoires.

Dans la nouvelle recommandation, le spécialiste dispose de l'option d'avoir recours à ces médicaments qui ne font plus partie nécessairement du traitement.

Ces 4 médicaments, Ebixa (mémantine), Aricept (donépézil), Exelon (rivastigmine) et Reminyl (galantamine) présentent une efficacité très modeste, des risques d’effets secondaires indésirables tels que des troubles digestifs, cardiovasculaires et neuropsychiatriques ainsi qu'un risque accru d’interactions médicamenteuses du fait de la polymédication chez les personnes âgées. (Plus de détails)

Le rapport aborde les autres modes d'intervention portant sur la qualité de vie, les prises en charge psychologique, psychiatrique et ortophonique ainsi que sur la cognition, l'activité motrice et le comportement.

Document de la HAS: Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées: Diagnostic et prise en charge, Recommandations

Voyez également:

Psychomédia avec source: HAS. Tous droits réservés.

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

médication Alzheimer

Ah!non ne les déremboursez pas!nous n'avons qu'eux pour maintenir un peu d'espoir! Du reste mon mari est malade depuis 8 ans celà evolue trés lentement et je ne suis pas sùre qu'il en serait là sans sa dose de médicaments.