Deux médicaments testés dans le cadre du plan d'action Alzheimer américain

Les États-Unis ont présenté mardi un plan d'action concernant la maladie d'Alzheimer qui vise notamment le développement de nouveaux traitements efficaces contre la maladie d'ici à 2025. En février, la Maison Blanche avait annoncé 156 millions $ de plus pour 2012 et 2013 soit une augmentation de 25 % du budget courant. 50 millions $, notamment, sont immédiatement à la disposition des National Institutes of Health (NIH) pour la recherche. Ces derniers lesquels ont retenu deux essais cliniques.

Le premier testera l'efficacité de l'insuline en spray nasal pour restaurer la mémoire chez des personnes atteintes de la maladie.

Le second testera le Crenezumab, un anticorps monoclonal du laboratoire américain Genentech (Roche), pour prévenir le déclin des capacités mentales chez des personnes en santé présentant un risque génétique élevé de développer la maladie. Ce médicament vise la destruction des plaques de protéine amyloïde qui empêcherait les cellules nerveuses de communiquer.

Les résultats de plusieurs essais de médicaments anti-amyloïdes ont été décevants, mais le nouvel essai sera le premier à tester un tel médicament chez des personnes n'ayant pas encore développer la maladie.

Le médicament de Genentech a été choisi parmi 25 concurrents qui incluent le
bapineuzumab testé par Pfizer et Johnson & Johnson ainsi que le solanezumab de Eli Lilly and Co's. Ces deux médicaments sont en phase avancé de test, les résultats étant attendus au cours de cette année.

Le coût pour traiter la maladie atteindra 200 milliards $ en 2012 aux États-Unis.

Voyez également:

Psychomédia avec sources: Le Monde, Fox News, Medpage Today. Tous droits réservés.