Le Parkinson reconnu comme maladie professionnelle par un tribunal

"Le tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) de Bourges (Cher) a reconnu comme maladie professionnelle la maladie de Parkinson dont souffre un ancien salarié agricole. Dans un jugement rendu le 12 mai, et révélé par La Nouvelle République du 20 septembre, le TASS a admis l'existence d'un lien entre la maladie du plaignant et son exposition prolongée à des produits pesticides. C'est la première fois qu'un tribunal reconnaît cette pathologie, deuxième maladie neuro-dégénérative en France après la maladie d'Alzheimer, comme maladie professionnelle.
(...) L'hypothèse d'une relation entre les pesticides et la maladie de Parkinson est explorée depuis le début des années 1980 par les scientifiques. Selon une trentaine d'études internationales sur des cas témoins, les personnes ayant été exposées aux pesticides ont entre 50 % à 90 % de risque supplémentaire de développer la pathologie. Les chercheurs restent cependant prudents. Selon le docteur Alexis Elbaz, neurologue et épidémiologiste, chargé de recherche à l'Inserm, "il y a une hypothèse qui semble solide mais pour l'instant on ne peut pas affirmer formellement l'existence d'une relation de causalité entre l'exposition professionnelle aux pesticides et la maladie de Parkinson. De nombreux mécanismes restent encore à élucider".

(...) La maladie de Parkinson est une pathologie complexe, dont on ignore les causes et qui est sans doute multifactorielle."

Source: wwww.lemonde.fr, 22 septembre 2006

  • Une alimentation riche en vitamine E protégerait contre la maladie de Parkinson
  • Effet protecteur de l'exercice pour la maladie de Parkinson
  • La dopamine nécessaire pour faire de bons choix