La césarienne liée à un risque plus élevé d'asthme chez l'enfant

Les enfants nés par césarienne auraient un risque accru de 80% de souffrir d’asthme, selon une étude néerlandaise publiée dans la revue médicale Thorax. Le risque est plus élevé pour les enfants dont les parents sont allergiques et qui présentent donc une prédisposition.

Des études antérieures ont également lié les césariennes avec un risque accru d'asthme et d'allergies.
Dr Caroline Roduit et ses collègues ont suivi, pendant 8 ans, 2917 enfants nés en 1996 et 1997 aux Pays-Bas: 8,5% (247) d'entre eux étaient nés par césarienne. Ce qui représente une proportion plus faible que dans plusieurs pays industrialisés.

Sur l'ensemble des enfants suivis, 12,4% souffraient d’asthme pour lequel ils étaient traités avec des stéroïdes par inhalation à l’âge de huit ans.

Chez les enfants dont les deux parents étaient allergiques, le risque était multiplié par 3 (300%). Il était multiplié par 2 chez les enfants dont un seul parent était allergique.

Une des raisons expliquant ce lien pourrait être une perturbation des processus du système immunitaire qui prennent normalement place après un accouchement par voie naturelle.

L’augmentation des accouchements par césarienne (5% dans les années 1970 à 30% en 2000 dans plusieurs pays industrialisés) est partiellement due à une demande des mères sans raison médicale, mentionnent les chercheurs. Les mères devraient être mieux informées des risques associés à la césarienne pour leur enfant, disent-ils.

Psychomédia avec source:
BBC

Voyez également:

L'accouchement naturel ou par césarienne influence les hormones et le lien avec le bébé
Le stress pendant la grossesse disposerait aux allergies et à l'asthme
Les produits nettoyants domestiques dangereux pour les poumons des enfants
Grossesse et maternité