Des parlementaires dénoncent l'usage excessif des psychotropes (France)

Un rapport de l'office parlementaire d'évaluation des politiques de santé s'inquiète de la surconsommation en France des médicaments psychotropes (tranquillisants, antidépresseurs, somnifères...). La consommation est deux fois plus importante en France qu'en Europe.
Selon le rapport parlementaire, "l'usage des psychotropes est souvent incorrect : 80% sont délivrés par des généralistes qui ne respectent pas toujours les recommandations professionnelles et les limitations de durée de prescription. «La moitié des personnes consommant des antidépresseurs et plus de deux tiers de celles ayant des anxiolytiques et hypnotiques ne présentent pas de troubles psychiatriques relevant d'une telle indication, souligne ce travail. Inversement, moins d'une personne sur trois souffrant de dépression bénéficie d'un traitement approprié. Le niveau élevé de la consommation française n'implique donc pas une meilleure couverture des besoins sanitaires.»

Les antidépresseurs représentent aujourd'hui plus de 50% des ventes, contre 25% en 1980, alors que celles des anxiolytiques et des hypnotiques sont restées stables.

Ce travail parlementaire repose sur un état des lieux des psychotropes en France effectué par des scientifiques de l'université Victor Segalen de Bordeaux.

Source: Lefigaro.fr

Voyez également:

  • 11.3% des Belges se sont vu prescrire un antidépresseur en 2004 !
  • Enquête: Prescription rapide d'antidépresseurs par les médecins québécois
  • Antidépresseurs: À quel point sont-ils efficaces?