Mediator: quelle leçon pour le consommateur?

Suite aux révélations sur la dangerosité du médicament antidiabétique Mediator, que 2 millions de Français ont pris entre 1976 et 2009, l'Agence française des produits de santé (Afssaps) a émis mardi un avis selon lequel toutes les personnes ayant pris ce médicament pendant plus de trois mois devraient consulter un médecin. (Voyez: Antidiabétique Médiator: 500 morts, 3500 hospitalisations, 1750 chirurgies cardiaques. )

Quelle leçon peut tirer le consommateur de cette situation? Celle de l'intérêt de s'informer par soi-même sur un médicament proposé: Quel est son mode d'action? Quelle est son efficacité? Quels sont ses effets secondaires? Existe-t-il des alternatives?
Comme dans tout domaine où il est souhaitable d'être un consommateur avisé, il y a intérêt à s'intéresser et prendre le temps de s'informer. Malheureusement ce réflexe est souvent moins présent quand il s'agit de la santé. Trop peu de gens, montrent des études, apprennent suffisamment pour prendre part aux décisions qui les concernent dans ce domaine.

Certains médicaments sont particulièrement controversés et une recherche sur internet permet de l'apprendre rapidement. Par exemple, il est fréquent que l'autorisation de mise sur le marché pour certains médicaments soit accordée en Europe mais refusée aux États-Unis (ou inversement) en raison de leur sécurité jugée insuffisante. Une telle situation est instructive et mérite un examen de la part du consommateur.

De même, certaines classes de médicaments sont beaucoup trop prescrites de l'avis de plusieurs experts et les média en font régulièrement état. Une recherche sur internet permet rapidement de l'apprendre et de se faire graduellement une opinion.

Dans le cas du Mediator, des informations sur les effets secondaires possibles de cette classe de médicaments étaient disponibles depuis de nombreuses années. Dès 2000, la revue Circulation publiait un article décrivant les effets néfastes de la norfenfluramine (le métabolite du Mediator) sur les valves cardiaques. Le Mediator est un dérivé des amphétamines, chimiquement proche d'autres médicaments, tel que l'Isoméride, retirés de la vente en 1997. Plusieurs années avant que le Mediator soit enfin retiré du marché, des voix se faisaient entendre pour réclamer son retrait.

Pour s'informer sur un médicament, il est utile d'identifier sa molécule active. Une recherche sur internet permet alors d'identifier la classe de médicaments à laquelle il appartient. Des recherches sur cette classe sont instructives.

Voyez également:

La plupart des gens ne s'informent pas assez pour prendre part aux décisions médicales les concernant
Retrait du marché européen des antidiabétiques Avandia, Avandamet et Avaglim (à base de rosiglitazone)
Coupe-faim Isoméride : les laboratoires Servier condamnés à une indemnisation
Livre sur le médicament Mediator: le tribunal donne raison au laboratoire
Quels sont les médicaments pour maigrir?