Les antipsychotiques (neuroleptiques) largement prescrits hors autorisation de mise sur le marché (AMM)

Les médicaments antipsychotiques (ou meuroleptiques) sont de plus en plus prescrits hors autorisation de mise sur le marché (AMM) (off-label aux États-Unis), c'est-à-dire pour des indications autres que celles pour lesquelles ils ont été autorisés, selon une étude publiée dans la revue Pharmacoepidemiology and Drug Safety.

Ces médicaments sont principalement indiqués pour le traitement de la schizophrénie et, pour certains, des troubles bipolaires.

Selon les chercheurs des universités Stanford en Californie et de Chicago, cette utilisation généralisée n'est pas supportée par des preuves d'efficacité. Et les études montrent des effets secondaires graves incluant la prise de poids qui peut conduire au diabète et aux maladies cardiaques.

Randall Stafford et ses collègues ont analysé les données d'une étude réalisée par IMS Health portant sur les prescriptions de 1800 médecins.

Entre 1995 et 2008, les prescriptions d’antipsychotiques ont presque triplé, passant de 6,2 millions à 16,7 millions et les presciptions hors AMM sont passés de 4,4 millions à 9 millions soit près de la moitié des prescriptions rédigées.

Approuvé pour le traitement de la schizophrénie, puis, pour certains d'entre eux, pour certains aspects du trouble bipolaire et de la dépression, ils sont utilisés de façon qui dépasse ces autorisations pour la dépression, l'anxiété, d'autres psychoses que la schizophrénie, l'autisme, la démence, les troubles du comportement et les troubles de la personnalité.

Parmi ces médicaments se trouvent la quetiapine (Seroquel), l'aripoprazole (Abilify), l'olanzapine (Zyprexa) et la rispéridone (Risperdal). Chacun de ces médicaments ont des ventes annuelles dépassant le milliard de dollars aux États-Unis. Ils font aussi l'objet de milliers de poursuites, mentionne le site PsychCentral.

Voyez également:

Antidépresseurs, antipsychotiques et antiépileptiques largement prescrits hors indications
Antidépresseurs, antipsychotiques: trop de prescriptions hors indications

Psychomédia avec source:
PsychCentral
Tous droits réservés

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

gardez-vous des raisonnements à l'emporte pièce

dans un monde meilleur ce serait bien egalement que les journalistes fassent un travail sérieux: il y a certainement des molécules prescrites hors AMM et probablement des abus, mais croyez-vous que le distinguo est si facile à faire entre état psychotique, depression ou anxiété, dans des pathologies limites ou tout est imbriqué et où en psychiatrie on met de moins en moins d"étiquettes?Alors les mèdecins essaient pour soulager des patients en souffrance, des recettes dont ils ont pu constater qu'elles marchaient sur d'autres, et qui ne sont pas forcemment homologuées...