Les systèmes nerveux somatique et autonome (ou végétatif) constituent les deux composantes du système nerveux périphérique qui transmet les informations entre les organes et le système nerveux central (constitué de la moelle épinière et du cerveau).

Le système nerveux somatique participe à la relation de l'organisme avec l'extérieur alors que le système nerveux autonome est responsable de la régulation des fonctions vitales internes.

Le système nerveux somatique

Le système nerveux somatique achemine les informations provenant des organes sensoriels vers le cerveau (fibres afférentes) et les informations en provenance du cerveau vers les muscles squelettiques (fibres efférentes). Il correspond au système nerveux sensitif, qui permet la perception, et au système nerveux moteur, qui permet les mouvements volontaires.

Le système nerveux autonome (ou végétatif)

Le système nerveux autonome (ou végétatif) est responsable des fonctions automatiques de l'organisme (digestion, rythme cardiaque, transpiration…). Il comprend deux systèmes : les systèmes nerveux sympathique et parasympathique.

Ces deux systèmes contrôlent l'activité des organes internes par des actions opposées. Leurs fibres communiquent avec les cellules des muscles lisses (présents dans la paroi de nombreux organes), du muscle cardiaque, des glandes et des cellules du système immunitaire.

Le système sympathique répond au stress en préparant à l'action alors que le système parasympathique amène un ralentissement général des fonctions de l'organisme. L'activité de ce dernier est favorisée par la relaxation.

Psychomédia
Tous droits réservés