Les exercices de Kegel pour plus de plaisir sexuel

Des exercices permettant de renforcer le muscle pubo-coccygien entourant le vagin amènent une amélioration des sensations vaginales et facilitent l'orgasme.

Ce muscle peut être relâché après un accouchement ou affaibli après la ménopause en raison des changements hormonaux. Il s'agit d'un muscle à la fois lisse et strié. Sa réponse est volontaire et involontaire. Il est donc possible de l'entraîner en faisant des exercices. Il s'agit de le contracter et le relâcher une quinzaine de fois et ce à raison de trois fois par jour. Pour plus de résultats certains spécialistes recommande de 10 à 15 minutes d'exercices à raison de trois fois par jour. Les résultats peuvent prendre jusqu'à 8 semaines avant de se manifester.
Pour identifier le muscle pubbo-coccygien, en urinant, stopper le débit urinaire. Les muscles utilisés pour la miction sont les mêmes que ceux stimulés par les exercices de Kegel.

Lorsque le tonus de ce muscle augmente, les sensations de plaisir sexuel accroissent. Ces exercices permettent une meilleure lubrification vaginale. Lorsque vous serez habile, vous pourrez contrôler vos muscles pour augmenter vos sensations et votre excitation lors de vos relations sexuelles avec pénétration. Lorsque l'orgasme fait son apparition, le muscle se contracte de lui-même.

Voici quelques exercices que vous pouvez faire:

Lorsque vous allez uriner. Placez-vous confortablement, les jambes écartées. Lorsque vous commencez à uriner, arrêtez soudainement, puis, continuez à uriner par la suite. Recommencez jusqu'au moment où il n'y aura plus de liquide. Le muscle qui entre en action pendant ces instants renvoie au muscle pubococcygien.

Vous pouvez aussi essayer de pousser votre muscle vers le bas, comme lorsque vous allez à la selle, mais en vous centrant sur votre vagin. Cette poussée peut être maintenue pendant 3 secondes et puis relâchez. Ceci peut être pratiqué une dizaine de fois.

Imaginez que vous avez un tampon et que vous l'aspirer à l'intérieur de votre corps.

Insérez un doigt dans votre vagin et contractez les muscles dont vous avez réalisé l’existence dans les étapes précédentes. Vous devriez sentir un serrement autour du doigt.

Comme pour tout entrainement musculaire deux formes d'exercices sont complémentaires. Dans ce cas, il s'agit 1- de travailler à augmenter le nombre de fois que l'on est capable de répéter le mouvement de contraction et 2- de travailler à garder la contraction le plus longtemps possible.

Voyez également:

Vous souhaitez une sexualité saine et épanouie?
Les femmes ont-elles toutes un point G?
Difficultés sexuelles à la ménopause: effet incontournable des hormones?
DOSSIER: Couples et sexualité