L'ocytocine faciliterait les relations sociales et aiderait à surmonter la timidité

L'ocytocine (ou oxytocine), souvent appelée hormone de l'attachement social ou hormone de l'amour, améliorerait la perception de soi en situation sociale, selon une étude canadienne publiée dans la revue Psychopharmacology. L'ocytocine est une hormone sécrétée naturellement par le cerveau lors de rapprochements sociaux et amoureux et lors de l'accouchement, par exemples.

Mark Ellenbogen et Christopher Cardoso de l'Université Concordia ont, avec leurs collègues, mené cette étude avec une centaine d'hommes et de femmes âgés de 18 à 35 ans qui ont répondu à des questionnaires après avoir inhalé de l'oxytocine ou un placebo.

Les variables évaluées étaient les traits de personnalité du modèle des cinq grands facteurs de la personnalité ("Big five"): le neuroticisme (expérience chronique d'émotions négatives), l'extraversion, la cordialité, l'ouverture aux nouvelles expériences et la conscience de soi.

Les participants qui avaient pris l'ocytocine ont obtenu des scores supérieurs en ce qui a trait à l'extraversion et à l'ouverture aux expériences nouvelles. L'ocytocine amplifiait aussi la cordialité, la confiance et l'altruisme.

L'oxytocine (nom commercial Syntocinon) est un médicament actuellement indiqué pour amplifier les contractions de l'utérus lors de l'accouchement.

Les recherches récentes ont lié l'hormone à des attitudes telles que l'empathie, la confiance dans l'autre, l'estime de soi, l'optimisme et l'attachement mère-enfant. Elle a aussi été liée à la timidité, l'anxiété sociale, la dépression (dont la dépression post-natale) et l'autime. (Voyez: Ocytocine: dernières actualités)

Voyez également:

Psychomédia avec source: Université Concordia. Tous droits réservés.