Les chats et les chiens voient des choses que les humains ne voient pas, révèle une étude britannique. Contrairement aux humains, de nombreux animaux voient la lumière ultraviolet. C'est le cas d'insectes tels que les abeilles, des oiseaux, des poissons, de certains amphibiens et de reptiles.

Les chats, les chiens et d'autres mammifères la voient aussi, suggère la nouvelle étude menée par Ron Douglas de la City University London. Ce qui peut expliquer certains comportements de ces animaux, note le chercheur.

L'œil humain filtre la lumière ultraviolette alors que chez ces animaux, les rayons UV (ou une proportion de ces rayons) atteignent la rétine, laquelle convertit la lumière en signaux nerveux qui se rendent dans le cerveau où le système visuel les perçoit.

Les chercheurs ont analysé les yeux d'animaux décédés de différentes espèces et mesuré combien de lumière peut atteindre la rétine. Plusieurs, dont les chiens et les chats, ont des lentilles qui laissent passer les rayons ultraviolets.

La vision ultraviolette permet, par exemples, aux insectes de distinguer des couleurs et motifs sur les plantes que les humains de voient pas; aux rongeurs de suivre les traces laissées par d'autres animaux et aux rennes de distinguer les ours polaires (bancs sur fond blanc).

Psychomédia avec source: Live Science.
Tous droits réservés