Mise à jour 2015 - Voici les critères diagnostiques du DSM-5 (1) pour le trouble de la personnalité schizoïde (traduction libre de Psychomédia). Ces critères sont demeurés les mêmes que ceux du DSM-IV.

A. Mode général de détachement par rapport aux relations sociales et de restriction de la variété des expressions émotionnelles dans les rapports avec autrui, qui est présent au début de l'âge adulte dans des contextes divers, comme en témoignent au moins 4 des manifestations suivantes :

1. La personne ne recherche, ni n'apprécie, les relations proches y compris les relations intrafamiliales

2. choisit presque toujours des activités solitaires

3. n'a que peu ou pas d'intérêt pour les relations sexuelles avec d'autres personnes

4. n'éprouve du plaisir que dans de rares activités, sinon dans aucune

5. n'a pas d'amis proches ou de confidents, en dehors de ses parents du premier degré

6. semble indifférente aux éloges et à la critique d'autrui

7. fait preuve de froideur, de détachement, ou d'émoussement de l'affectivité.



B. Ne survient pas exclusivement pendant l'évolution d'une schizophrénie, d'un trouble de l'humeur (dépression ou trouble bipolaire) avec caractéristiques psychotiques, d'un autre trouble psychotique ou d'un trouble envahissant du développement et n'est pas dû aux effets physiologiques directs d'une affection médicale générale.

(1) DSM-5, 5e édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (« Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders »), publiée par l'American Psychiatric Association en 2013.