Cinq dimensions universelles permettraient de décrire la personnalité des chimpanzés, selon une étude publiée dans l'American Journal of Primatology.

Hani Freeman du Lincoln Park Zoo de Chicago et ses collègues ont développé une nouvelle échelle d'évaluation de la personnalité composée de 41 descripteurs de comportements tels que l'audace, la jalousie, la convivialité, la pingrerie…

Dix-sept personnes qui travaillent avec des chimpanzés ont ensuite utilisé l'échelle pour évaluer 99 individus, âgés de 8 à 48 ans, dont la majorité était né en captivité et qui vivaient au Anderson Cancer Center de l'Université du Texas depuis au moins deux ans. Elles tendaient à être d'accord dans leurs jugements indépendants.

L'analyse des combinaisons de traits ayant tendance à coexister chez les individus ont fait ressortir cinq dimensions (continuum entre une caractéristique et son opposé), indépendantes l'une de l'autre et permettant à elles-seules de décrire la personnalité d'un chimpanzé:

  • réactivité ou imprévisibilité
  • dominance
  • ouverture
  • extraversion
  • comportements agréables (aimables)

Une sixième dimension hypothétique, qui est la tendance à être méthodique, doit être vérifiée par des études supplémentaires.

Comprendre la personnalité des chimpanzés a des implications théoriques et pratiques importantes, souligne le chercheur. D'un point de vue académique, ces résultats peuvent informer l'étude de l'évolution de la personnalité à travers les espèces. D'un point de vue pratique, une meilleure compréhension peut aider les gardiens de chimpanzés vivant dans des zoos ou ailleurs à prédire leurs comportements et à adopter une prise en charge individualisée en fonction de leur personnalité et ainsi améliorer leur bien-être.

Psychomédia avec source: Lincoln Park Zoo. Tous droits réservés