Le 19 mai 2016, le président américain Barack Obama a remis l'une des 9 « médailles nationales en sciences » (National Medals of Science) 2015 au psychologue Albert Bandura dont la candidature avait été présentée par l'American Psychological Association.

Le psychologue, aujourd'hui âgé de 90 ans, professeur émérite à l'Université Stanford, est considéré comme l'un des chercheurs en psychologie les plus influents dans le monde.

Le prix reconnaît notamment le développement de la théorie cognitive sociale, qui a transformé la compréhension de la psychologie de l'apprentissage, et son application généralisée aux niveaux individuel et sociétal. « La théorie cognitive sociale était un changement transformateur par rapport au béhaviorisme qui était en vogue à l'époque », explique Bandura.

Cette théorie a notamment mené aux travaux subséquents sur le sentiment d'efficacité personnelle, aussi appelé « auto-efficacité », qui réfère aux croyances des individus sur leur propre capacité d’accomplir des tâches ou de relever des défis et plus généralement d'avoir une influence sur le cours de leur vie. Ces croyances affectent les choix et les motivations ainsi que le bien-être et même la santé.

« Les scientifiques du comportement reçoivent rarement ce genre de prix », a-t-il déclaré. « Ceci est une occasion de reconnaître notre discipline, et non seulement moi-même ».

Le dernier livre de Bandura, intitulé « Moral Disengagement: How Good People Can Do Harm and Feel Good about Themselves » a été publié en décembre 2015. À la différence de ses nombreuses publications académiques, ce dernier livre est destiné à un large public.

Dans un classement des plus éminents psychologues établi par une étude américaine en 2014, Albert Bandura figurait en première place. Ce classement, listant 200 psychologues, était basé sur le nombre de citations dans les publications scientifiques et les manuels d'enseignement ainsi que les grands prix scientifiques reçus.

Psychomédia avec source : APA.
Tous droits réservés