Ce test, Échelles du bien-être psychologique de la psychologue américaine Carol Ryff (1), est l'un des plus utilisés pour mesurer le « bien-être psychologique ». Il a notamment été utilisé dans de grandes enquêtes nationales.

Le modèle de Ryff comporte six composantes issues de différentes théories du fonctionnement psychologique positif développées dans les courants de la psychologie humaniste, existentielle et développementale.

Des exemples de ces théories sont celles des stages psychosociaux d'Erik Érikson, de l'actualisation de soi d'Abraham Maslow et de la « personne fonctionnant pleinement » de Carl Rogers.

Le modèle de Ryff correspond à une conception dite eudémonique du bonheur (basée sur la croissance personnelle et le sens à la vie) plutôt qu'hédonique (basée sur les émotions positives et la satisfaction).

Voyez, au moyen de ce test de 42 questions, quelles sont ces composantes et comment vous vous situez pour chacune d'elles.

FAITES LE TEST (gratuit, sans inscription requise)

Si vous souhaitez prendre connaissance de ces composantes sans passer le test, ou avant de le passer, voyez : 6 composantes du bien-être psychologique.

Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

(1) Scales of Psychological Well-Being (PWB) : Ryff, C.D. (1989), Happiness is everything, or is it? Explorations on the meaning of psychological well-being, Journal of personality and social psychology ; Ryff, C. D., & Keyes, C. L. M. (1995), The structure of psychological well-being revisited. Journal of Personality and Social Psychology.Traduction libre de Psychomédia.

Psychomédia
Tous droits réservés.