Itinérance: la Ville de Montréal demande que le réseau de la santé s'occupe des besoins en santé mentale

La Ville de Montréal déplore, dans un communiqué émis ce lundi, les événements de vendredi dernier à la station de métro Bonaventure qui ont entraîné la mort d'un itinérant, M. Farshad Mohammadi, sous les balles du Service de police de Montréal (SPVM). En juin dernier, un autre itinérant avait été mortellement touché, rue Saint-Denis, lors d'une intervention policière qui avait également coûté la vie à un passant.

La Ville réitère sa demande à Québec que le réseau de la santé réponde mieux aux besoins en santé mentale des personnes itinérantes: " (...) les personnes en crise qui vivent dans la rue et qui souffrent de problèmes de santé mentale ou de polytoxicomanie ont besoin d'un meilleur encadrement. Elles ont besoin d'être prises en charge, d'être suivies, par le réseau de la santé et des services sociaux et de recevoir les soins auxquels elles ont droit".

En juin 2011, la Ville a présenté les demandes suivantes au gouvernement du Québec :

  • Un accès immédiat aux services et aux lits d'urgence;
  • Une amélioration substantielle des mécanismes d'application de la Loi P38.001 (loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui);
  • La consolidation immédiate de l'Équipe mobile de référence et d'intervention en itinérance;
  • Une entente de partenariat formelle entre tous les acteurs impliqués;
  • La pérennité du Programme d'accompagnement Justice et Santé mentale;
  • Un suivi très serré des personnes en situation d'itinérance référées aux hôpitaux.

Plusieurs organismes réclament à Québec une meilleure politique en itinérance. Malgré la recommandation, émise par la Commission parlementaire sur l’itinérances'étant tenue en 2008-2009, d'une Politique globale en itinérance qui est soutenue par de nombreuses organisations, la réponse de Québec avec son Plan d'action interministériel en itinérance 2010-2013 serait loin d'être à la hauteur des besoins.

Voyez à ce sujet:

Psychomédia avec source: Ville de Montréal. Tous droits réservés.