Le plomb même en faible quantité nuit au développement de l'intelligence

De petites quantités de plomb dans le sang des enfants, inférieures aux normes gouvernementales américaines, sont associées à une baisse de quotient intellectuel (QI) selon une recherche de l'Université Cornell publiée dans la revue Environmental Health Perspectives.

Les chercheurs ont comparé l'effet de l'exposition au plomb sur les fonctions cognitives chez des enfants dont les niveaux de plomb dans le sang variaient entre 0 et 5 microgrammes par décilitres (mcg/dl) et des enfants dont les niveaux variaient entre 5 et 10 mcg/dl. La norme gouvernementale est de 10 mcg/dl.
Même après avoir pris en considération les facteurs familiaux et environnementaux connus pour affecter les performances cognitives des enfants, les niveaux de plomb dans le sang avaient une influence significative sur les résultats aux tests de QI non verbaux, affirme Richard Canfield co-auteur.

Les enfants ayant des niveaux de plomb variant entre 5 à 10 mcg/dl avaient des scores de QI inférieurs de 5 points comparativement à ceux ayant des niveaux entre 0 et 5 mcg/dl.

Ces résultats montrent le besoin de normes plus strictes, selon les auteurs. Aux États-Unis, dans les derniers mois, près de 50 produits spécifiques, incluant des millions de jouets pour les jeunes enfants, ont été rappelés en raison de quantités excessives de plomb dans la peinture, les plastiques et les métaux. "Nos résultats mettent en évidence les très réels dangers associés à l'exposition à de très bas niveaux, auxquels les jouets peuvent contribuer", affirme Canfield.

Les enfants américains sont exposés au plomb principalement par les poussières des maisons contaminées par les peintures qui se détériorent. En plus des jouets, d'autres sources incluent les sols contaminés, des aliments importés dans des poteries recouvertes de peinture contenant du plomb, certains plastiques et produits métalliques et peinturés.

Les enfants vivant dans la pauvreté souffrent de façon disproportionnée de niveaux élevés de plomb dans le sang, selon Charles Henderson, co-auteur de la recherche.

Selon le "Centers for Disease Control and Prevention", environ 1 enfant sur 50 âgé entre 1 et 5 ans aux États-Unis a un niveau de plomb dans le sang de plus de 10 mcg/dl et environ 10% ont un niveau de 5 mcg/dl et plus. Environ 25% des maisons où vivent des enfants plus jeunes que 6 ans présentent des risques associés à la peinture.

"Le plomb est une neurotoxine persistante qui cause des dommages au cerveau. Le fait qu'il ait été trouvé dans des millions de jouets que les enfants mettent dans leur bouche est un risque inacceptable" selon Canfield.

Voyez également:

L'exposition au plomb dans l'enfance liée à des comportements criminels violents
Le plomb, même en faible quantité, lié au déficit d'attention et hyperactivité
Appel au dépistage du saturnisme (intoxication au plomb) chez les enfants (France)

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être ou Actualités.