Diabète: nouveau programme gouvernemental d'accompagnement (France)

L'Assurance maladie a présenté mardi un programme d'accompagnement des personnes diabétiques qui sera proposé dans un premier temps à 136.000 patients dans 10 départements (Seine-Saint-Denis, Sarthe, Loiret, Puy-de-Dôme, Alpes-Maritimes, Ariège, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Gers, Tarn).

Baptisé Sophia, ce service à la personne s'inscrit dans le plan ministériel présenté en 2007 pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques.
Il s'adresse aux diabétiques de plus de 18 ans, pris en charge à 100%, le patient étant libre d'adhérer ou non. La France compte quelque 2,5 millions de diabétiques, dont 8 sur 10 sont pris en charge à 100% au titre des affections de longue durée (ALD).

Il vise à "rendre les patients davantage acteurs de leur pathologie", a expliqué le directeur général de la Caisse nationale de l'Assurance maladie, Frédéric van Roekeghem. Il s'agit à la fois "d'améliorer la prise en charge des patients", notamment par une meilleure prévention des complications de la maladie, et de "diminuer le coût pour la collectivité", a-t-il indiqué.

Il reposera sur trois supports: un magazine trimestriel d'informations pratiques et pédagogiques, un accompagnement téléphonique personnalisé réalisé par des personnels para-médicaux, un outil personnalisé de suivi sur internet.

Pour Gérard Raymond, président de l'Association française des diabétiques, partenaire du programme, l'objectif est double: modifier le comportement du diabétique, trop souvent "passif face à sa maladie", et "améliorer les pratiques médicales des médecins traitants".

Une première vague d'adhésion sera lancée en mars auprès de 90.000 patients, puis une 2e vague en septembre. 6.000 médecins traitants seront concernés.

Le coût global du programme est évalué à 10 millions d'euros par an.

PsychoMédia avec source:
La Dépêche.fr

Voyez également:

Plan gouvernemental pour améliorer la vie des malades chroniques (avril 2007)
Diabète: dormir suffisamment fait partie du traitement et de la prévention
Le diabète de plus en plus répandu chez les jeunes

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS S'adapter au diabète.