Diabète: dormir suffisamment fait partie du traitement et de la prévention

Une nouvelle recherche de l'université Columbia (New York) confirme le lien entre manque de sommeil et diabète. La recherche explorait le lien entre sommeil et diabète auprès de 8.992 participants âgés de 32 à 86 ans sur une période de 8 à 10 ans.

Les participants qui rapportaient dormir 5 heures et moins ou 9 heures et plus étaient plus
susceptibles de recevoir un diagnostic de diabète durant la période de suivi que ceux qui dormaient 7 heures (même après l'ajustement des résultats pour tenir compte des autres facteurs pouvant influencer tels que l'activité physique, l'âge et plusieurs autres).

L'effet d'une courte durée de sommeil sur l'incidence de diabète est probablement lié en partie à l'influence du sommeil sur le poids et l'hypertension selon Dr. James E. Gangwisch qui a mené la recherche.

Des études expérimentales ont montré que la privation de sommeil augmente la résistance à l'insuline et diminue la tolérance au glucose, en augmentant l'activité du système nerveux sympathique, en augmentant les niveaux de cortisol (appelé l'hormone de stress) en soirée et en diminuant l'utilisation du glucose par le cerveau.

Selon l'auteur de la recherche, augmenter le temps et la qualité du sommeil peut constituer une mesure de traitement et de prévention du diabète.

Le lien entre sommeil plus long et diabète est moins compris. Une explication possible, selon Dr. Gangwisch, est que les gens passent plus de temps au lit pour compenser un sommeil de moindre qualité.

Selon Lawrence Epstein de l'Université Harvard qui n'a pas participé à cette dernière recherche, restreindre le sommeil à 4 heures quelques jours seulement provoque un métabolisme anormal du glucose, ce qui suggère les mécanismes qui expliquent les taux plus élevés de diabète chez les gens qui manquent de sommeil.

Source: Eurekalert

Voyez également:

Le manque de sommeil met les femmes à risque d'hypertension, obésité et diabète
Bien dormir
DOSSIER : Sommeil : santé physique et mentale
La dépression pourrait déclencher le diabète
Le système nerveux jouerait un rôle dans le diabète

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être16