Psoriasis: quels sont les traitements?

À l'occasion de la Journée mondiale contre le psoriasis qui se tient le 29 octobre, l’ Association pour la lutte contre le psoriasis (APLCP) organise différentes activités pour mieux faire connaître la maladie et les traitements actuels.

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Non contagieuse, elle se manifeste par des plaques rouges qui occasionnent des démangeaisons douloureuses et des plaies. Quelque 1,2 à 2,4 millions de Français sont concernés par cette maladie.

Les causes de la maladie sont encore mal connues. De nombreux facteurs interviennent dans les poussées de la maladie: un dérèglement immunitaire dont on ignore encore l'origine; un facteur génétique prédisposant; des facteurs environnementaux (fatigue, alimentation, stress, mode de vie notamment) qui peuvent aggraver ou déclencher des poussées.
Les traitements du psoriasis

Les traitements locaux sont utilisés pour les formes modérées du psoriasis et les traitements systémiques sont réservés aux formes sévères.

Les traitements locaux

Les thérapeutiques locales (crèmes, onguents) représentent la première ligne de traitement pour les psoriasis localisés, peu actifs. Parmi cette catégorie se trouvent: l'acide salicylique, le dithranol, le calcipotriol (analogue de la vitamine D3) et les dermocorticoïdes.

Les photothérapies

Les photothérapies sont en général utilisées en association avec des photosensibilisants légers ou avec d'autres thérapies locales, telles que l'acide salicylique, le calcipotriol ou des dermocorticoïdes de faible niveau d'activité

La PUVAthérapie (rayons Ultra-Violets) est habituellement utilisée pour les psoriasis étendus et rebelles aux thérapeutiques usuelles.

Les traitements systémiques

Les rétinoïdes oraux tels que l'étrétinate et l'acitrétine, sont utilisés pour les formes sévères, étendues et évolutives de psoriasis.

L'efficacité retardée et les effets secondaires sont les principaux inconvénients qui peuvent entraîner une mauvaise observance. Les effets secondaires les plus gênants sont ceux qui affectent la peau et les muqueuses (bouche et nez secs, dermite d'irritation, desquamation palmo-plantaire, prurit, chute de cheveux diffuse) mais surtout l'effet tératogène (risque de malformation du fœtus).

Les rétinoïdes oraux (étrétinate et acitrétine) et la photochimiothérapie orale (RePUVA) peuvent être combinés pour des formes sévères y compris les formes généralisées.

Les agents systémiques cytotoxiques à activité immunodépressive tels que le méthotrexate, la ciclosporine et l'azathioprine ne sont utilisés que pour le psoriasis sévère et résistant aux autres thérapeutiques. Ils représentent la dernière ligne de traitement en raison de leurs effets secondaires.

Voyez également:

Psoriasis: bonne efficacité d'un remède traditionnel chinois, l'indigo naturalis
Le psoriasis lié à un risque accru de diabète et d'hypertension
Meilleure compréhension du lien entre stress et inflammation dans le psoriasis et l'eczéma

Psychomédia avec source:
Association Pour La Lutte Contre le Psoriasis (APLCP)