Qu'est-ce que le coma? Quels sont les stades du coma?

Le coma est une abolition plus ou moins complète des fonctions de la vie de relation (conscience, motilité, sensibilité) alors que les fonctions de la vie végétative sont relativement conservées.

Quatre stades du coma sont distingués:

- Le stade I (coma vigil, coma léger, obnubilation ou torpeur profonde) :
La personne conserve partiellement la perception du monde extérieur, elle réagit à la douleur ou à des stimuli externes.
La possibilité de communiquer avec elle est réduite. Ses fonctions végétatives (respiratoire, circulatoire...) sont conservées.

- Le stade II (coma d'intensité moyenne) :
Les réactions présentes au stade I sont atténuées. Les relations avec la personne sont impossibles et les réactions de réveil absentes. La réaction au stimulus douloureux est toujours présente mais plus confuse. La tension et le pouls sont normaux.

- Le stade III (coma carus ou coma profond) :
La perception et la réaction à des stimuli extérieurs est totalement absente. Certaines fonctions végétatives, notamment la respiration, peuvent être conservées. Certaines sont diminuées (déglutition, contrôle des sphincters). A ce stade encore, le réveil est possible. Une personne peut rester dans un coma profond pendant plusieurs mois, voire plusieurs années.

- Le stade IV (coma dépassé) :
Ce stade est irréversible. Les fonctions vitales (circulatoires, respiratoires) sont totalement abolies. L’électro-encéphalogramme (EEG) qui mesure l’activité électrique du cerveau est plat. C'est la mort cérébrale ou encéphalique. Dans les précédents stades d'un coma, le sang circule et oxygène le cerveau. En état de mort encéphalique, le sang ne circule plus dans les vaisseaux. Les cellules nerveuses sont irrémédiablement détruites car privées d'oxygène. La personne n'est maintenue en vie que grâce à l'intermédiaire d'appareils respiratoires et d'une réanimation intensive.

Voyez également:

Des signes de conscience chez des personnes considérées en état végétatif