L'OMS développe une stratégie mondiale contre les maladies non transmissibles

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un premier rapport mondial sur les maladies non transmissibles (MNT).

Ces maladies sont la première cause de mortalité dans le monde. Les maladies cardio-vasculaires sont responsables de la plupart des décès par MNT (17 millions chaque année), suivies par le cancer (7,6 millions), les maladies respiratoires (4,2 millions) et le diabète (1,3 million). Ces quatre groupes de maladies représentent près de 80% de l’ensemble des décès par MNT et ont en commun quatre facteurs de risque: le tabagisme, la sédentarité, l’usage nocif de l’alcool et une alimentation déséquilibrée. (... et les polluants chimiques?)

Ce rapport s'inscrit dans le "plan d’action 2008-2013 pour la mise en œuvre de la Stratégie mondiale OMS de lutte contre les maladies non transmissibles".

Il "fournit aux pays une feuille de route pour prendre des mesures contre les maladies non transmissibles, notamment en élevant le degré de priorité de la lutte contre ces maladies, en améliorant la surveillance des maladies, en permettant aux gouvernements de prendre des mesures globales contre ces maladies et en protégeant les pays, en particulier les pays en développement, du fardeau de l’épidémie".

La publication du rapport a été annoncée au cours du Forum mondial de l’OMS sur les maladies non transmissibles s'est tenu à Moscou. Ce forum ainsi que la Conférence ministérielle mondiale sur les modes de vie sains et la lutte contre les MNT, organisée les 28 et 29 avril par la Fédération de Russie et l’OMS, constituent des étapes de la préparation de la première réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles, qui se tiendra à New York les 19 et 20 septembre 2011.

Voyez également:

OMS
Tous droits réservés


Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

L'OMS en france une escroquerie

Comment peut-ont faire confiance à l’OMS, c’est un organe mondialiste, et on et censé lui faire confiance. Le peuple français ne sait absolument rien sur l’OMS, et on nous parle de stratégie mondial OMS, toujours évidement sans demandez ni consulté le peuple français, comme si les français avait confiance en l’OMS. On nous dit « il fournit au pays une feuille de route », et en plus de cela, ce serait L’OMS qui permettrait au pays de prendre des mesure, si non quoi ? Comme si les français allée continuer à ce laissé dicté leurs conduite par la mondialisation ou une soit-disent organisation mondial qu’on ne connaît ni de près ni de loin. Quand on sait que les dirigent européen collabore tous avec l’administration américaine, qui et une véritable administration criminel, comme d’ailleurs les dirigent français. En réalité L’OMS travail pour des patrons comme ce qui on vendue le médiator évidement proche de Sarkozy criminel en puissance et marionnette de l’administration américaine. Il faut se rendre compte qu’en France les français commence à ne plus faire confiance à leurs propres médecins généraux, et on serait censé croire les conneries de L’OMS. Grasse a la racaille politique qui dirige la France depuis une vingtaine d’année le peuple a plus aucune confiance au dirigent français qui sont pour l’Europe, ou qui chante les valeurs universel. C’est évident que L’OMS travail pour des gens qui veulent nous vendre quelque chose, vaccin ou médicament, ou imposé quelque chose dans un autre intérêt que la santé des gens. Pour moi L’OMS et plus une organisation criminel qu’autre chose, car si elle voulait être crédible elle dénoncerait la famine du tiers monde, provoqué par les guerres mondialiste économique.