Les niveaux d'arsenic dans le riz sont-ils inquiétants?

Les femmes américaines qui avaient consommé la moyenne nationale d'une demie tasse de riz dans les deux derniers jours présentaient des niveaux d'arsenic inorganique supérieurs dans leur urine, dans une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Acaemy of Sciences. La différence correspondait à l'exposition liée à 4 1/4 tasses par jour d'eau du robinet contenant les niveaux maximaux permis par l'Environmental Protection Agency (EPA).

Les chercheurs jugent ces résultats suffisamment inquiétants pour appeller la Food and Drug Administration (FDA) à réguler les niveaux d'arsenic dans cet aliment.

Des niveaux très élevés d'exposition à l'arsenic inorganique, dans des pays comme le Bangladesh, ont été liés à la mortalité infantile, un faible poids à la naissance et des problèmes du système immunitaire mais les effets de niveaux plus faibles ne sont pas connus. Par ailleurs, les niveaux peuvent devenir assez importants chez les personnes qui consomment davantage de riz comme celles qui ont une maladie cœliaque ou qui consomment du lait de riz.

Margaret Karagas et ses collègues de l'Université Dartmouth menaient cette étude pour déterminer les niveaux d'arsenic dans l'urine des femmes enceintes dont la source d'eau potable était des puits privés, ces derniers étant connus pour délivrer des niveaux d’arsenic plus importants que ceux présents dans l'eau fournie par les villes. Les niveaux d'arsenic urinaires étaient effectivement plus élevés chez celles dont l'eau provenait des puits. Les chercheurs vérifiaient aussi le lien avec l'alimentation par la même occasion. Ils n'ont pas mesuré les niveaux contenus dans le riz comme tel.

L'arsenic est présent naturellement dans les sols partout dans le monde. La plupart des cultures ne l'absorbe pas mais le riz est plus susceptible de le faire parce que les plants sont cultivés dans l'eau, ce qui libère l'arsenic contenu dans les minéraux des sols, explique Andy Meharg de l'Université Aberdeen (Écosse).

L'arsenic dans le riz, et la nourriture en général, peut être sous forme organique ou inorganique. L'arsenic organique est classé comme cancérogène pour l'homme. Les dangers de l'arsenic inorganique sont encore à l'étude, indique Meharg.

Voyez également:

Psychomédia avec sources: USA Today, Boston Globe. Tous droits réservés.