Le nombre de personnes traitées dans les urgences des hôpitaux pour des complications liées aux boissons énergisantes ayant une grande teneur en caféine telles que Red Bull, Monster Energy et 5-Hour Energy, a doublé de 2007 à 2011 aux États-Unis, selon une étude du Substance Abuse and Mental Health Services Administration gouvernemental.

En 2011, 20,783 visites aux urgences pour des problèmes de santé en lien avec ces boissons ont été rapportées.

Ces problèmes étaient des symptômes d'anxiété, des maux de tête, des tachycardies et des d'infarctus. Le groupe d'âge le plus représenté est celui des 18-25 ans et les 2/3 sont des hommes. Dans 42% (seulement) des cas d'autres substances telles que l'alcool et des médicaments stimulants tels que l'Adderall et le Ritalin (Ritaline) avaient été combinées.

Un nombre croissant de personnes âgées présentent aussi des complications possiblement en interaction avec des médicaments.

En France, rapporte le Figaro, l'Agence nationale de la sécurité alimentaire (Anses) a signalé en juin dernier, une trentaine de cas d'effets secondaires indésirables graves (crises cardiaques, épilepsie, insuffisance rénale aiguë…) en lien avec ces boissons à base de caféine, taurine ou guarana. Un lien vraisemblable a été établi avec deux décès.

L'Anses rappelait alors que ces boissons contrairement aux boissons énergétiques destinées aux sportifs, ne sont pas adaptées à la pratique d'une activité physique intense.

Les gens ne réalisent pas à quel point ces produits sont forts, a commenté Howard Mell porte-parole de l'American College of Emergency Physicians, en rapportant le cas d'une personne s'étant présentée à une urgence après en avoir bu 3 cannettes qui représentaient l'équivalent de 15 tasses de café en une heure.

En novembre dernier, la Food and Drug Administration (FDA) américaine faisait également état de cas de décès et d'hospitalisation liées à ces boissons.

Psychomédia avec sources: New York Times, World Magazine, Le Figaro Tous droits réservés