Un lien entre les migraines et les aliments et les médicaments qui contiennent des nitrates est connu depuis longtemps.

Une étude, publiée dans la revue mSystems de l'American Society for Microbiology, montre que les personnes qui souffrent de migraines ont des taux plus élevés de bactéries buccales qui transforment les nitrates en nitrites, qui sont ensuite transformés en oxydes nitriques dans la circulation sanguine où ils contribuent à réduire la pression artérielle.

Les nitrates sont notamment présents dans les viandes transformées et les charcuteries, dans les légumes verts à feuilles et dans certains médicaments pour le cœur. Chez les personnes qui prennent ces médicaments, 80 % éprouvent de sévères maux de tête, indiquent les chercheurs.

Antonio Gonzalez et Embriette Hyde de l'Université de Californie à San Diego (UCSD) ont, avec leurs collègues, constaté que différentes espèces de bactéries étaient en quantités différentes chez les migraineux et les non-migraineux.

Les prochaines étapes de recherche consisteront à étudier des groupes qui souffrent de différents types de migraines afin d'explorer les mécanismes en cause.

Psychomédia avec sources : mSystems, UCSD.
Tous droits réservés