Il est bien démontré que diminuer l'apport excessif en sel est efficace pour diminuer la pression artérielle.

Mais des études suggèrent qu'augmenter l'apport d'un minéral se trouvant dans plusieurs aliments peut avoir un effet tout aussi important, rapportent les auteurs d'une analyse publiée dans la revue American Journal of Physiology - Endocrinology and Metabolism (AJP).

Alicia McDonough de l'Université de Southern California (USC) et ses collègues ont analysé les études portant sur le lien entre le potassium et l'hypertension.

Plusieurs études épidémiologiques montrent qu'un apport alimentaire plus élevé en potassium est lié à une pression artérielle inférieure, quelle que soit la consommation de sodium (sel). Des études interventionnistes montrent aussi que des compléments de potassium réduisent l'hypertension.

Des études sur des rongeurs, dont celles du laboratoire de la chercheuse, montrent les mécanismes par lesquels le corps utilise le sodium pour maintenir un contrôle précis des niveaux sanguins de potassium, lequel est essentiel pour le fonctionnement normal du cœur, du système nerveux et des muscles.

Une alimentation riche en potassium a un effet semblable à la prise d'un diurétique, explique la chercheuse.

Lorsque l'apport en potassium alimentaire est faible, une rétention du sodium se produit afin de retenir le potassium qui est limité, ce qui équivaut à consommer plus de sel.

Mais augmenter l'apport en potassium de l'alimentation nécessite un effort conscient, souligne la chercheuse. Les régimes alimentaires primitifs de nos premiers ancêtres étaient riches en fruits, racines, légumes, haricots et grains (tous riches en potassium) et comportaient très peu de sodium. En conséquence, les humains auraient évolué pour rechercher le sodium, mais pas le potassium. L'alimentation a changé drastiquement depuis lors, les aliments industriels contiennent beaucoup de sel ajouté pour satisfaire nos fringales, et ils sont habituellement faibles en potassium.

« Si vous avec une alimentation occidentale typique », dit-elle, « votre consommation de sodium est élevée et celle de potassium est faible. Ce qui augmente considérablement vos chances de développer une hypertension ».

Mais combien de potassium devrait-on consommer ? Un rapport de 2004 de l'Institute of Medicine recommande que les adultes consomment au moins 4,7 g de potassium par jour pour abaisser la tension artérielle, compenser les effets du sodium alimentaire et réduire les risques de calculs rénaux et de perte osseuse, rapporte la chercheuse. Trois quarts de tasse de haricots noirs, par exemple, fournissent près de 50 % de cet apport recommandé.

Elle préconise que la teneur en potassium soit ajoutée aux étiquettes nutritionnelles afin de sensibiliser les consommateurs.

Des aliments qui fournissent du potassium, indique-t-elle, sont notamment les patates douces, les avocats, les épinards, les haricots secs, les bananes et même le café.

Le sucre serait le principal responsable de l'hypertension et non le sel, selon des chercheurs

Pour plus d'informations sur le traitement de l'hypertension, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : USC, AJP.
Tous droits réservés.