L'Organisation mondiale de la santé (OMS) décrit ainsi les symptômes de la covid-19, la maladie causée par le coronavirus SARS-Cov2 :

« Les symptômes les plus courants de la COVID-19 sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. »

« Certains patients présentent des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge ou une diarrhée.

Ces symptômes sont généralement bénins et apparaissent de manière progressive.

Certaines personnes, bien qu’infectées, ne présentent aucun symptôme et se sentent bien. La plupart (environ 80 %) des personnes guérissent sans avoir besoin de traitement particulier.

Environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves, notamment une dyspnée (difficulté respiratoire, sensation de manque d'air, ndlr).

Les personnes âgées et celles qui ont d’autres problèmes de santé (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou diabète) ont plus de risques de présenter des symptômes graves.

Toute personne qui a de la fièvre, qui tousse et qui a des difficultés à respirer doit consulter un médecin. »

Un rapport de l'OMS publié en février, intitulé Report of the WHO-China Joint Mission on Coronavirus Disease 2019 - COVID-19 (1), notamment relayé par le médecin français Dominique Dupagne sur sa page de synthèse sur la covid-19, précise la fréquence des symptômes :

Fréquence des symptômes de la COVID-19 chez 55 924 malades chinois (confirmés en laboratoire) :

  • fièvre (87,9 %)
  • toux sèche (67,7 %)
  • fatigue (38,1 %)
  • toux grasse (33,4 %)
  • essoufflement (18,6 %)
  • mal de gorge (13,9 %)
  • maux de tête (13,6 %)
  • courbatures, douleurs articulaires (14,8 %)
  • frissons (11,4 %)
  • nausées ou vomissements (5,0 %)
  • congestion nasale (4,8 %)
  • diarrhée (3,7 %)
  • sang dans les crachats (0,9 %)
  • conjonctivite (0,8 %)

Le Dr Dupagne précise : « Il est important de comprendre que le symptôme inquiétant, celui qui pourrait conduire à une hospitalisation, c’est un essoufflement. La toux, la fatigue, la respiration sifflante, la fièvre, tout cela est désagréable, mais ça ne tue pas. Ce qui tue, c’est une pneumonie particulière, qui infiltre les poumons et empêche le sang de s’oxygéner correctement. Dans ce cas, les malades sont essoufflés au moindre effort, voire au repos, comme s’ils venaient de monter des escaliers. C’est cela qui est vraiment inquiétant et qui justifie d’appeler le SAMU. De toute façon, dans le cas contraire, on vous dira de rester chez vous. »

Pour plus d'informations sur l'épidémie du COVID-19, voyez les liens plus bas.

(1) Rapport de la mission conjointe OMS-Chine sur la maladie à coronavirus 2019 - COVID-19)

Psychomédia avec source : OMS.
Tous droits réservés