Mis à jour 16 mai 2020 - La description de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) des symptômes de la COVID-19, la maladie causée par le coronavirus SARS-Cov2, a évolué dans les derniers mois à mesure que des études ont permis de mieux les connaître.

Voici comment ces symptômes sont décrits sur son site consulté le 16 mai 2020.

« Les symptômes les plus fréquents de la ‎COVID-19 sont la fièvre, la toux sèche et la ‎fatigue.

D’autres symptômes moins courants ‎peuvent également apparaître chez ‎certaines personnes, comme :

  • des ‎courbatures et des douleurs,
  • une congestion ‎nasale,
  • des maux de tête,
  • une conjonctivite,
  • des maux de gorge,
  • une diarrhée,
  • une perte ‎du goût ou de l’odorat,
  • une éruption ‎cutanée ou une décoloration des doigts de la ‎main ou du pied.

Ces symptômes sont ‎généralement bénins et apparaissent de ‎manière progressive. Certaines personnes, ‎bien qu’infectées, ne présentent que des ‎symptômes très discrets.‎

La plupart des patients (environ 80 %) ‎guérissent sans qu’il soit nécessaire de les ‎hospitaliser.

Environ une personne sur cinq ‎contractant la maladie présente des ‎symptômes graves, notamment des ‎difficultés à respirer. Les personnes plus ‎âgées et celles qui ont d’autres problèmes ‎de santé (hypertension artérielle, ‎problèmes cardiaques ou pulmonaires, ‎diabète ou cancer) ont plus de risque de ‎présenter des symptômes graves. Toutefois, ‎n’importe qui peut contracter la COVID-19 et ‎tomber gravement malade. »

« Les personnes ‎de tout âge qui présentent de la fièvre et/ou ‎une toux associée à des difficultés à ‎respirer/un essoufflement, une ‎douleur/une pression au niveau de la ‎poitrine, ou bien une perte de la parole ou ‎des difficultés à se déplacer doivent ‎consulter un médecin immédiatement », précise l'OMS.

« Il est ‎recommandé, dans la mesure du possible, ‎d’appeler le prestataire de soins ou ‎l’établissement de santé au préalable, de ‎sorte que le patient soit dirigé vers le service ‎adapté.‎ »

Pour plus d'informations sur la COVID-19, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec source : OMS.
Tous droits réservés