L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a fixé l'apport quotidien recommandé en vitamine C (ou acide ascorbique) sur la base de la prévention du scorbut.

Des essais cliniques randomisés en double aveugle suggèrent que la dose recommandée pourrait être trop faible pour prévenir la fragilité microvasculaire, selon une analyse publiée en février 2021 dans la revue Nutrition Review.

Philippe P Hujoel et ses collègues des universités de Washington et Harvard ont réalisé une revue systématique de la littérature scientifique et une méta-analyse (combinaison des données) d'essais cliniques contrôlés pour vérifier si une supplémentation en vitamine D entraîne une réduction de la tendance aux saignements des gencives, qui est une manifestation de la fragilité microvasculaire, et pour établir un lien entre les taux sanguins de la vitamine et les hémorragies rétiniennes, une autre manifestation de la fragilité microvasculaire.

L'analyse a porté sur 15 essais randomisés en double aveugle menés dans 6 pays avec 1140 participants majoritairement en bonne santé, avec des mesures de la tendance aux saignements gingivaux, et sur une étude nationale américaine incluant 8210 personnes qui comportait des mesures des hémorragies rétiniennes.

La supplémentation en vitamine C réduisait la tendance aux saignements gingivaux lorsque les niveaux sanguins de base estimés étaient inférieurs à 28 μmol/L. Elle ne réduisait pas sans équivoque la tendance aux saignements gingivaux lorsque les niveaux de départ estimés étaient supérieurs à 48 μmol/L ou inconnus.

La prévalence des hémorragies rétiniennes et de la tendance aux saignements gingivaux augmentait lorsque les niveaux de la vitamine étaient dans la fourchette qui protège contre le scorbut (11-28 μmol/L).

Les études indiquent que la recommandation d'apport en vitamine C sur la base de la prévention du scorbut conduit à des niveaux qui peuvent être trop faibles pour empêcher une tendance accrue aux saignements gingivaux, concluent les chercheurs. Ceux-ci peuvent « refléter une pathologie microvasculaire systémique qui est réversible avec une augmentation de la consommation quotidienne de la vitamine ».

Le saignement des gencives lors du brossage des dents peut aussi être dû à d'autres raisons que la déficience en vitamine C, mentionnent les chercheurs.

Pour plus d'informations sur la vitamine C, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : University of Washington, Nutrition Review.
Tous droits réservés.