Désir sexuel chez la femme: modeste efficacité de la flibansérine

La flibansérine, qui a été d'abord conçue comme antidépresseur (fonction pour laquelle son efficacité s'est avérée décevante), présente une efficacité modeste pour améliorer le manque de désir sexuel chez la femme selon les résultats d'un essai clinique de phase III présenté au congrès annuel de l'American College of Obstetricians and Gynecologists. Le fabricant Boehringer Ingelheim espère, avec ces résultats, obtenir une autorisation de mise en marché pour le traitement du "trouble du désir sexuel hypoactif" aux États-Unis.

Michael L. Krychman de l'hôpital Hoag en Californie (et consultant pour Boehringer Ingelheim) et ses collègues ont mené cet essai pendant 24 semaines avec 1378 femmes n'ayant pas atteint la ménopause.
Alors que le diagnostic de désir sexuel hypoactif est controversé, certains experts considérant qu'il s'agit d'une médicalisation d'un problème qui a souvent d'autres causes que médicales telles que des causes relationnelles, les participantes à cette étude souffraient d'une détresse relativement à leur manque de désir sexuel, indique Krychman.

Un peu moins du tiers des femmes prenant quotidiennement la flibansérine à l'heure du coucher, rapportaient éprouver plus de désir sexuel et avoir surmonté leur sentiment de détresse par rapport au manque de désir comparativement à environ 1/5 de celles prenant un placebo. Près de la moitié, comparativement à un tiers de celles prenant un pacebo, rapportaient au moins une amélioration minimale du désir sexuel.

La flibansérine ne constitue pas un traitement sur demande. Les données suggèrent qu'elle commence à affecter la satisfaction sexuelle après 4 semaines de traitement continu (comme les antidépresseurs mettent quelques semaines avant que leur action soit perceptible).

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés étaient la somnolence diurne, les étourdissements, la fatigue, l'anxiété, la bouche sèche, la nausée et l'insomnie. Quelque 15% des participantes prenant la flibansérine et 7% de celles prenant le placebo ont arrêté le traitement en raison des effets secondaires.

La flibansérine n'est pas un traitement hormonal tel que le timbre de testostérone Intrinsa (approuvé en Europe mais pas aux États-Unis) et, bien que qualifié de Viagra pour les femmes par les média, elle n'a rien en commun avec le Viagra et les autres médicaments améliorant l'érection. Conçue comme antidépresseur, elle affecte les niveaux de sérotonine et d'autres neurotransmetteurs du cerveau. Comment elle affecte la sexualité demeure inconnu.

Voyez également:

La flibansérine (Ectris) efficace pour améliorer la libido des femmes selon des essais
Les médicaments pour l'amélioration du désir et du plaisir sexuels chez la femme
La testostérone peut-elle améliorer une faible libido chez les jeunes femmes?
DOSSIER Psychomédia : Couple et sexualité

Psychomédia avec source:
WebMD
Tous droits réservés